Le Code Templier

couverture14.jpgUn thriller historique

sur le Grand Secret
de l’Ordre du Temple



En 1974, pendant les fêtes de Pâques, un mystérieux inconnu s’introduit de nuit dans un ancien Monastère espagnol reconstruit pierre à pierre, à Miami en Floride, USA. L’inconnu dérobe une pierre de l’un des murs du cloître. Cet évènement, en apparence absurde, est le point de départ d’une nouvelle aventure de Franck et Marie-Eve dans le monde secret de l’Ordre du Temple.

Nos deux héros découvrent la source de la fabuleuse richesse des Templiers, et comment ceux-ci ont pu au Moyen Age créer une banque mondiale basée sur des règles morales strictes. Ils vont aussi s’intéresser au Mandylion, cet objet convoité par une multitude d’aventuriers, et qui semble être à l’origine de tout.

Plus de mille ans auparavant, ce Mandylion est apparu à Constantinople. Au centre d’un cadre d’or de style persan, on voyait l’image très pâle d’une « tête » étrange. A l’ouverture du cadre on découvrit une grande toile de lin de 4 m sur 1 m, sur laquelle apparaissait l’image d’un corps supplicié, flagellé et crucifié, vu de face et de dos. C’était un Suaire plié de manière étrange, quatre fois sur lui-même, étendu sur une planchette, et dont on ne voyait que la tête à travers le cadre. Après le pillage de Constantinople par la quatrième croisade en 1204, cet objet disparut avec le trésor byzantin du Grand Palais des Blachernes.

Un objet semblable réapparut vers 1356 à Lirey, dans cette Champagne où l’Ordre du Temple est né. Transporté à Turin en 1578, il est connu depuis sous le nom de Suaire de Turin. Cette relique constitue l’une des plus grandes énigmes historiques, religieuses et scientifiques au début de notre 3eme millénaire judéo-chrétien. Il s’agit d’une image imprimée en négatif sur une grande pièce de lin de plus de 4 mètres carrés. Sa datation historique en fait un objet de plus de 2000 ans et sa datation au carbone 14,… un objet moyenâgeux. Mais est-ce bien le Suaire d’origine?

Pour comprendre ce que cache cette énigme historique et scientifique, deux chercheurs, Franck et Marie-Eve, enquêtent aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et au Moyen Orient. A quoi peut bien correspondre cette mystérieuse relique ? Où a-t-elle était emportée après le sac de Constantinople ? Serait-ce le fameux « Baphomet » soi-disant adoré par les Templiers et dont parlent les minutes de leur simulacre de procès ? Est-ce l’image du Christ mort à la fin de son supplice, il y a plus de 2000 ans ? A quoi correspond la tête trouvée par les sbires de Philippe le Bel dans le grand Temple de Paris au moment de l’arrestation des Templiers ? Les traces de sang sur ce Suaire correspondent-elles au sang du Christ ? Et quelle est cette étrange prédiction du retour du Christ sur Terre à la fin des Temps ? Cette parousie, plusieurs fois annoncée, il y a deux mille ans, il y a mille ans et récemment encore par les nouvelles religions, et qui ne s’est jamais produite. Avec les manipulations génétiques modernes, qui aurait intérêt à la réaliser aujourd’hui en laboratoire, et avec quels moyens financiers ? Que cache cette étrange énigme ?

Publié dans : L'ordre des Templiers |le 6 septembre, 2011 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 27 octobre, 2011 à 17:32 certification iso écrit:

    Article trés interressant et de surcroit carrément bien écrit.

  2. le 27 octobre, 2011 à 17:52 certification iso écrit:

    Ce post est trés bien rédigé et de surcroit carrément bien compréhensible.

Laisser un commentaire

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...