Archive pour décembre, 2007

Bonne Année 2008 Au nom de Dieu le compatissant, le miséricordieux de la part des Musulmans

content20copia.gif

Pax Vobiscum

Que la paix soit sur Jésus, lui qui a dit : « que la paix soit sur moi le jour où je suis né, je jour où je mourrai et le jour où je serai ressuscité » (Cor 19,34).

Au nom de Dieu le compatissant, le miséricordieux

Que Dieu bénisse Muhammad et sa race, comme il a béni Abraham et sa race

As-salam alaykum, la paix soit sur vous !

Durant ces joyeux jours de fête, nous vous écrivons, chers voisins chrétiens du monde entier pour vous remercier sincèrement des très belles réponses que nous, musulmans, avons reçues depuis le premier jour de notre invitation à venir ensemble à une « parole commune ».

Nous vous remercions et vous souhaitons un joyeux et paisible temps de Noël où vous commémorez la naissance de Jésus-Christ (sur lui soit la paix).

Nous, musulmans, témoignons que : « il n’y a pas de Dieu en dehors de Dieu, qu’Il n’a pas d’associé, que Muhammad est son serviteur et messager, que Jésus est son serviteur, son messager, sa Parole émanant de Marie et un Esprit venant de Lui » (Sahih Bukhari, kitab ahadith al-anbiya’).

Nous prions pendant ces jours bénis, qui coïncide cette année avec la fête musulmane du Hajj ou du pèlerinage, où l’on commémore la foi du prophète Abraham (sur lui soit la paix). Que cette nouvelle année puisse apporter la guérison et la paix à tous ceux qui souffrent dans le monde. Le refus par Dieu de laisser Abraham (sur lui soit la paix) sacrifier son fils (en lui proposant à la place un bélier) est jusqu’à aujourd’hui une attestation divine et une des plus grandes leçons sociales données à tous ceux qui se réfèrent à la foi d’Abraham, de toujours faire leur possible pour sauver, maintenir et chérir toute vie humaine et spécialement celle des enfants. Il est en effet remarquable que cette année, des universitaires musulmans ont publié une déclaration historique affirmant le caractère sacré de toute vie humaine comme un enseignement essentiel et fondamental en Islam ; tous les universitaires musulmans y ont donné leur accord unanime

Que cette année à venir puisse voir le caractère sacré et la dignité de la vie humaine être soutenue avant tout. Qu’elle puisse être une année d’humble repentance devant Dieu et de pardon mutuel à l’intérieur et entre nos communautés. Que Dieu soit béni, Seigneur des mondes.

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 31 décembre, 2007 |4 Commentaires »

A lire pour le Plaisir …

51i9klvsy6lss500.jpg512mg5a939lss500.jpg

Tome 1 : 

 Présentation:
A l’appel du pape Urbain II en 1095, des milliers de chrétiens partent à la reconquête des Lieux saints. Après la prise de Jérusalem par les croisés, neuf compagnons d’armes font vœu de se consacrer entièrement à la protection des pèlerins en Terre sainte. Leur établissement sur l’emplacement de l’ancien Temple du roi Salomon leur donnera le nom de chevaliers de l’Ordre du Temple, ou Templiers. St. Clair, le plus jeune des chevaliers de l’Ordre, est enlevé et détenu par la séduisante et manipulatrice princesse Alix, fille du roi Baudoin II de Jérusalem, lequel suspecte les neuf compagnons d’armes de rechercher un fabuleux trésor. Alors que St. Clair est au désespoir d’avoir brisé les trois vœux de l’Ordre – chasteté, pauvreté et obéissance -, les patrouilles se poursuivent, et, dans le plus grand secret, les moines soldats continuent de creuser sous le mont du Temple à la recherche du trésor. Cinquante ans plus tard, l’Ordre deviendra la plus puissante organisation militaire et économique du monde. Les  » pauvres chevaliers du Christ  » sont désormais les respectés  » chevaliers du Temple « . 
 Tome 2 :

Présentation
En 1187, la bataille d’Hattîn voit la victoire éclatante des musulmans, conduits par Saladin, sur les croisés dont l’armée est dévastée. Echappant de justesse à la mort sur le champ de bataille, le jeune Alexander Sinclair dissimule son appartenance aux Templiers pour survivre. Alors qu’il est fait prisonnier des infidèles, il découvre peu à peu la société qu’il a d’abord combattue. De l’autre côté de la Méditerranée, André St. Clair, son cousin, s’apprête à suivre Richard Cœur de Lion qui a pris la tête de la troisième croisade pour reconquérir les Lieux saints. Les péripéties de la campagne s’entremêlent aux intrigues politiques et aux aventures des deux cousins, soucieux de satisfaire aux exigences de l’honneur. Dans cet univers où règnent l’ambition, la haine et la passion, les Justes ne sont pas toujours ceux que l’on croit…
 

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 30 décembre, 2007 |Pas de commentaires »

Forum Templiers de Belgique

linktemplar.gif

Certains de nos contemporains pensent à tort, que la chevalerie est quelque chose de folklorique, ils se trompent, car au contraire c’est bien quelque chose de sérieux, de noble et d’utile pour notre monde actuel.
L’idéal chevaleresque n’est pas mort.

Le Templisme d’aujourd’hui, poursuis de nouvelles croisades contre tout ce qui empoisonne le monde et nos frères et soeurs en humanité :  » les injustices, les intégrismes, les intolérances, les nationalismes exacerbés et primaires mais aussi toute forme de désinformation, de discrimination et de négationnisme « .

Être Templier aujourd’hui, c’est avant tout un état esprit, un savoir-vivre, un civisme et surtout des valeurs à vivre et à respectés et non avant tout une question d’habits et d’épées, même si ceux-ci bien que symboliques sont nécessaires.

Ce Forum se veut le + fidèle possible à l’esprit et aux idéaux des Templiers modernes.

La chevalerie exige de ses membres, même aujourd’hui, une vier intérieure qui doit être confortée par des écrits anciens et modernes.

Est chevalier quiconque prend la défense de la faiblesse contre la force.

« Est roi qui conque est un vrai maître, quiconque sait commander à soi-même »

Que les Belges francophones sachent que nous essayons actuellement de mettre sur pied une commanderie vers Liège qui portera le nom de Commanderie St Bernard…Intéressés ? Faite le moi savoir.
Nous collaborerons avec tout mouvements ou organisations non sectaires, non intégristes, qui ont un véritable et sincère idéal templier.

Liens : http://templaris.AceBoard.fr
Envoyer un message : Comsoutemp@yahoogroupes.fr
S’inscrire : Comsoutemp-subscribe@yahoogroupes.fr
Fondateur de la liste : Comsoutemp-owner@yahoogroupes.fr

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 29 décembre, 2007 |20 Commentaires »

Le mystère de Noël

coquille.gif

Le mystère de Noël
De la Nativité à l’Ascension : l’épopée du Christ

La nuit de Noël a un sens cosmique, symbolique et alchimique.
Il y a deux mille ans, cette naissance dans la grotte réalisait le but de la destinée de l’Homme. Au moment où Jésus naît, se marque sur la Terre, en Israël, la possibilité de recevoir la Pierre philosophale. Pour que soit manifestée sur la Terre des hommes l’épopée alchimique, pour que le Sang-Lumière imbibe la Terre et réalise le pont de Lumière, il fallait que ce soit de la grotte, c’est-à-dire dans les profondeurs, dans le compost, au coeur de la nuit, que surgisse le Sauveur. Et ce moment marquait déjà la sortie du Tombeau, que la Résurrection et l’Ascension devaient manifester.

Dans la nuit sacrée de Noël, Marie est la Vierge noire, et autour d’eux le boeuf et l’âne représentent l’être animal que la grâce de l’Esprit n’a pas encore touché.

Mais il faut comprendre qui était Jésus, il est l’Avatar, parce qu’il n’appartient pas à la Terre. Il existe des demeures, des plans, où les êtres sont des Flammes, les Seigneurs du Feu. Ils n’ont ni corps terrestre, ni corps glorieux, ni âme unique. Ils sont au-delà de votre compréhension. Ils sont la force du Christ, le Verbe en action.

Et c’est cette force, un être de flamme qui, la nuit de Noël, est venu sur la Terre, par amour, pour sauver les hommes et, dans sa pureté immaculée et solaire, ouvrir la porte du Ciel. Jésus a donc revêtu un corps et une âme de la Terre pour recevoir le Christ dynamisé par le Verbe.

Et voilà qu’au-dessus de la grotte s’allume l’Etoile qui montre qu’au sein même de la tourbe vient de surgir la Pierre philosophale. Pour mieux accentuer le symbolisme de cette nuit, les trois rois-mages, les trois plans de l’?uvre alchimique – noir, blanc et pourpre – apportent leur soumission et proclament que l’Enfant né dans la grotte a soumis les trois plans, et qu’a surgi la Pierre philosophale apportant la promesse de la transformation de la tourbe en or. Les Cieux s’ouvrent, la Terre s’unit au Soleil.

Ensuite, c’est le voile. La Pierre philosophale se recouvre d’un corps de chair pour accomplir le processus alchimique qui, seul, permet à l’Homme de rejoindre son éternité.

La vie de Jésus le Christ est symbolique, et chaque phase de sa montée est alchimique. Mais la Promesse est venue par l’Enfant de la grotte. Jésus, par l’Ascension, échappe au plan terrestre tout en montrant son devenir et sa réalité à l’Homme, mais l’Enfant de la grotte a pu être adoré par les bergers, c’est-à-dire par les élus qui ont conscience que le troupeau doit être ramené au Père.

Toute l’?uvre de Jésus n’a de sens que si l’on comprend que cette flamme, cette Pierre philosophale venue sur la Terre prend le corps d’Adam, le corps de la chute ainsi qu’une âme terrestre, qu’il voile l’or éblouissant dont il est constitué et montre à l’humanité, par symbole, l’épopée du corps adamique, séparé du Créateur, pour retrouver son corps d’éternité, qui est le corps unique et céleste de tout le Créé. Le corps de Christ porte et baigne tous les univers.

Par la création de la multiplicité, le Créé connaît la dualité, la séparation du contenant et du contenu. Toute l’alchimie du périple de la Création consiste à refaire la route vers l’Unité, à retrouver la vie célestielle qui est la Vie dans son essence, dans le corps unique de Christ.

La Croix, c’est le sacrifice du corps adamique, c’est-à-dire du corps égoïque de la séparation, de la multiplicité, de l’individualité. L’ego doit mourir, c’est-à-dire s’effacer, pour que surgisse le corps de Résurrection, le corps qui triomphe de la mort, car il est uni à l’éternité de l’Unité. La Résurrection montre le moment précis, dans l’alchimie de la transformation, où, par le sacrifice du corps individuel, peut naître le Corps de Gloire. Il y a deux mille ans, le Corps de Résurrection participe un court instant au plan de l’humanité. Il s’offre aux yeux émerveillés de Marie-Madeleine. Il prouve que la mort est vaincue. L’ego, l’individualité, la séparation, la multiplicité des formes ne sont qu’apparence !

Mais résonne tout de suite cette phrase : «Ne me touche pas, car je ne suis pas encore retourné à mon Père.» A l’ère des Poissons, la Pierre philosophale ne pouvait pas encore transformer l’humanité, mais seulement lui montrer l’exemple. Jésus marquait ainsi cette possibilité, ancrée à partir de ce moment-là dans le compost terrestre. Il a vaincu, par la Résurrection, cet apanage de la Matière qui ne vit que par l’individualité.

Jésus le Christ unit la Terre et le Ciel. L’Enfant dans la grotte était une Pierre philosophale venue par la Grâce divine. Mais après le périple alchimique, II redevient Pierre philosophale de la dimension de l’espace et du temps. L’homme qu’il avait accepté d’être devient l’Homme-Christ, Fils unique du Père. Le devenir de tout ce qui est, est de parvenir à cette réalité suprême.

Chaque événement de la vie de Jésus, en tant que symbole, a un sens d’autant plus vaste que l’on arrive à comprendre qu’il a montré à l’humanité le chemin inéluctable du retour à la Source suprême et les étapes alchimiques que nul ne peut éviter. Le corps égoïque où s’inscrit toute l’hérédité physique et psychique de l’Homme de la chute doit mourir et, avec lui, l’idée-force de la Séparation. Il faut retrouver la conscience de la Vie unique, l’union du macrocosme et du microcosme. Il faut rétablir le Pont de Lumière qui promet la transformation de l’humanité. Nul ne peut échapper à cette loi absolue.

L’Ascension de Jésus a marqué, dans le compost terrestre, la possibilité de la Résurrection, la possibilité pour l’Homme d’échapper à la conscience qui régit la loi de la matière, la mort et la vie, la procréation d’enfants faits à l’image de l’homme prométhéen, le sang transmis de générations en générations, chargé des mémoires de la Chute. Jésus le Crucifié rend le Graal à l’humanité. Le sang humain devient Lumière. Le sacrifice du corps adamique, son holocauste, efface la loi inscrite dans le sang humain de la mort et de la réincarnation. Le Sauveur est venu, la possibilité de stopper l’éternelle ronde dans la matière est donnée, la transformation impossible à l’ère des Poissons est promise pour une Ere nouvelle.

Deux mille ans ont passé. La promesse est restée. La vision du Graal peut dessiller les yeux des hommes. Malgré ses luttes, ses inquiétudes, ses échecs, l’humanité marche quand même vers la gloire promise. Mais pour cela, il faut que ce ne soit plus l’Enfant venu par la grâce qui naisse dans la grotte, mais l’Homme à qui Il a montré et permis la route, l’Homme qui doit réaliser le processus alchimique, à l’exemple de Jésus le Christ, qui le conduit vers la crucifixion du corps d’Adam, de l’ego et de ses mémoires, pour aboutir à la Résurrection.

Pour cela, il faut que vienne à son secours, manifesté par la pureté du nouveau-né dans la grotte, le Christ emmuré, la parcelle d’Esprit qui habite tout ce qui est et tout ce qui vit. C’est cette parcelle d’Esprit qui, s’unissant à la Flamme venue du Soleil, a réalisé dans le mystère de Marie portant puis mettant au Monde l’Enfant, le Miracle, la Grâce que représentait sa venue. En Jésus le Christ, au moment précis de la Nativité, sont donc unis le Christ enfermé dans la pierre et la Flamme venue du Soleil, Jésus. Il a permis ce Pont, réalisé plus tard par la Passion, s’inscrivant dans le psychisme de l’humanité.

Voici la directive qu’il a donnée à tous ceux qui, à sa suite, voulaient conquérir le Graal où brille le Sang-Lumière : avant de recevoir la Flamme du Soleil, avant de recevoir la Transcendance, allez chercher l’Esprit qui est dans la Terre, Ce qui est dans tous les hommes. Unissez cet Esprit à la magnificence solaire, et vous créerez le Pont de Lumière.

Voilà la promesse de cette Etoile qui brille au-dessus de la grotte. Tant d’amour, tant d’appels montent des profondeurs de la Terre ! L’esprit de la Terre, l’âme de la Terre veulent la délivrance, et la délivrance, c’est ce Pont de Lumière que vous bâtissez.

Chacun de vous doit sentir intérieurement ce qu’il peut le mieux accomplir pour réaliser cette Unité qui est le Pont de Lumière. Elle est la possibilité de vivre la descente de la Lumière et de la joie en vous, ou la montée de la Lumière et de la joie en vous puisque, si vous avez compris ce message, doivent se rejoindre en vous l’Esprit enfermé dans la Terre et dans l’âme de l’homme, et l’Esprit solaire transcendant qui descend en lui.

Ce processus réalise la véritable alchimie. C’est la montée vers le Plan blanc de la Pureté, puis vers le Plan pourpre de la Royauté.

 Joyeux Noël à tous !

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 25 décembre, 2007 |Pas de commentaires »

JOYEUX NOEL !

scudomotto.gif

En cette belle veillée de Noël,

Je vous adresse ce message personnel.

Amis, amours,  mais aussi ennemis,

Aujourd’hui, mon cœur vous unis,

La vie nous a parfois uni ou détruit,

Ma joie de poursuivre, a construit,

L’édifice de ce qu’est mon esprit,

Qui sans vous ne serait qu’au parvi,

Je vous propose, ce soir le défit,

Osé certe, mais non sans féeries,

De franchir ce pont qui nous lie,

Une heure, un jour ou une vie.

Que je vous aime adore ou blesse,

Ce soir, Tous, juste soyez confesse.

En ce soir, qui se veut joie et bonheur,

Laissez briller toutes  les couleurs,

De l’amour aux milles lueurs.

Joyeux Noël…

Gwemaline…

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 24 décembre, 2007 |Pas de commentaires »

Pour vos Cadeaux de NOEL !

12951.jpg

Pour vos Cadeaux de NOEL ! 

  

Pour vos Tenues Templières : 

  

http://www.housemorningstar.com/crusadertemplaritems.html

  

House Morningstar 

P.O. Box 31118 

Houston, TX 77231
(713) 729-7990 – main
(713) 729-7990 – fax
 

 Contact : inquiry@housemorningstar.com 

  

Ou

  

 http://pmiassod.free.fr/fr/rdc/couture.html#chevalier

  

Pascal Miassod 4 rue Marc Boegner
69009 Lyon (adresse postale uniquement, l’atelier ne se visite pas)
Tel : 04 78 64 61 89
sirepascal@free.fr 

  

 Pour les CROIX : 

  

http://pagesperso-orange.fr/steeve.mauclert/cariboost1/crbst_40.html

  

Pour toute commande, veuillez  nous contacter au :   06.61.48.82.18
 ou par e-mail : 
arsfabra@orange.fr 

  

Ou : 

  

http://www.amglacouronne.com/article.php?id_article=203 

  

Conseils, demande personnalisées ou prise de rendez vous
04 96 10 33 19

info@amg-lacouronne.com

La Couronne
28 rue Francis Davso – 13001 Marseille 

  

Pour vos T-shirt : 

  

http://contree.medievale.free.fr/ 

  

contree.medievale@free.fr 

  

  

http://www.cafepress.com/sacredsigns/3359262 

  

ou 

  

http://www.cafepress.com/templarhistory/2633013 

  

Pour vos bagues : 

  

http://www.fairchildjewelry.com/detail.php?cat=3&id=179 

  

ou http://www.goineau-art-roman.com/modeles.php?RSpage=0 

  

ou http://www.ajs-shop.com/4.html 

  

mail@ajs-shop.com 

  

ou : 

http://cgi.ebay.com/AJS-ORIGINAL-KNIGHTS-TEMPLAR-RING-MASONIC-SILVER-S22_W0QQitemZ350004603427QQihZ022QQcategoryZ518QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem 

  

ou : 

 http://www.bijoux-cathares-templiers.com/ 

  

ou : 

  

http://www.histophile.com/boutiqueBijouterieThemeTempliers.aspx 

   

ou 

  

 http://www.noblecollection.com/catalog/product.cfm?id=NV0150&catid=55 

  

customerservice@noblecollection.com 

  

Customer Service at 1-800-866-2538 (U.S. only), or 703-689-4077 

international@noblecollection.com

  

Pour vos boutons de manchettes

  

http://www.esoterique.fr/Bijoux/Boutons-de-manchette-Templiers.asp 

   

Pour vos armures : 

  

http://www.todoespadas.com/index.php/cPath/1002/name/Templarios?osCsid=69844e4b8bf1c339505b6bea907a26f 

   

http://www.armurerie-medievale.com/boutiqueArmurerieArmures.aspx

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 17 décembre, 2007 |Pas de commentaires »

C’est la Regle !

paladin.jpg

# Protéger les voyageurs et les Gardiens de la Foi

# Enterrer les morts

# Offrir l’abri du Soleil et offrir de l’eau à l’assoiffé

# Protéger les possessions des voyageurs

# Protéger la foi ‘les miles christi’ (le Chevalier de Christ)

# Étreindre le plus haut fait d’appeler

# Méditer quotidien aux temps de jeu

# Fournir des aliments et habillant pour les membres

# Vous donner au service de Dieu

# Être reconnu comme un Ordre

# Vivre sans argent

# Se gouverner

# Les chevaliers doivent porter des capes blanches, les Sergents et les Châtelains porteront des capes noires ou marron

# Recrutez des membres pour lutter pour le Roi et la foi

# Les supporteurs de la foi sont le Champagne, Anjou, Normandie, Angleterre et l’Ecosse

# Le droit de posséder le terrain et prendre les donations à l’Ordre

# Fournir des moyens de lutter pour la foi

# La protection du terrain de Jérusalem

# Liberté des autorités ecclésiastiques locales

# Les membres intitulés à être donnés les meilleures robes et porter les gants de cuir

# Les maçons sont les seuls autres gens autorisés à porter des gants pour protéger leurs mains

# On autorise aux membres intitulés à s’asseoir à côté d’un Maître aux temps de repas,

# Être servi d’abord et donné les meilleurs aliments

# Si un membre intitulé a péché il ne devrait pas travailler comme la pénitence, dire juste une prière pour le pardon

# Les membres intitulés peuvent entendre des confessions et donner l’absolution

# Cinq fautes qu’un membre intitulé ne pouvait pas donner l’absolution pour : 1. Le meurtre d’un homme chrétien ou de femmes 2. Violemment en attaquant un autre membre 3. L’attaque d’un membre d’un autre Ordre ou d’un prêtre 4. Le fait de renoncer à la foi 5. Le fait d’entrer dans l’Ordre par la fraude

# Agir indépendamment des règles ecclésiastiques et séculaires

# Le Grand maître et les membres sont donnés la responsabilité unique pour les actions et la conduite de l’Ordre

# Dix Bons Chevaliers sont nommés pour défendre la Ville de Jérusalem

# On ne permet pas à un membre de charger sans permission sauf sauver un autre chrétien dans la détresse (il perdra son habitude s’il a fait ainsi)

# Si les Chrétiens ont été vaincus dans la bataille on n’a pas permis à un membre de l’Ordre de revenir à la garnison pendant qu’il y avait toujours une bannière chrétienne levée en haut, faire ainsi c’est être expulsé

# Dix Chevaliers doivent garder la bannière de l’Ordre

# Un membre sera expulsé si tandis qu’en portant la bannière il charge sans permission ou s’il baisse la bannière

# On ne permet pas aux membres de se loger chez d’autres Ordres acceptent avec les Chevaliers Hospitaliers

# On ne permet pas aux membres de manger ou boire du vin à l’extérieur de leur maison, sauf avec les Hospitaliers

# Dans la bataille un membre qui ne peut se rallier autour de la bannière de l’Ordre pour aucune raison doit aller à la bannière d’un Hospitalier.

# La retraite est seulement possible avec les Hospitaliers

# L’argent sera seulement donné à un membre pour lui pour acheter un article particulier ou exécuter une tâche spécifique pour l’Ordre, n’importe quelle conservation de somme a dû être rendue immédiatement

# Un membre retrouvé avec de l’argent sur lui quand il est mort ne doit pas être enterré dans la terre consacrée, ou d’autres membres pour prier pour son âme, son corps doit être lancé aux chiens

# On ne permet pas au Maître de distribuer le terrain sans la permission des membres

# Le fait de désobéir aux règles de l’Ordre causera l’expulsion

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 15 décembre, 2007 |1 Commentaire »

Code Journalier du Chevalier

89720528o.jpg

Je m’applique jour et nuit à l’écoute, la réflexion et la méditation.

Je m’applique à maîtriser mes émotions envers mes proches comme envers mes ennemis.

Je m’applique à fuir les lieux nuisibles et les émotions négatives afin de développer en moi une conduite vertueuse.

Je m’applique à aimer mes frères et mes sœurs plus que moi-même, à ne voir que les qualités des autres, même de ceux qui ne voient que mes défauts.

Je m’applique à ne jamais nuire à autrui, même au péril de ma vie.

Je m’applique à engendrer l’esprit d’éveil afin de libérer l’infinité des êtres.

Je m’applique à échanger mon bonheur contre la souffrance d’autrui.

Je m’applique à me servir de la matière sans en devenir esclave.

Je m’applique à louer celui qui me révèle mes défauts.

Je m’applique, dans le dénuement, sujet à un mépris constant, en proie aux maladies, à garder le courage et des pensées positives.

Je m’applique même dans l’opulence, à considérer les biens à leur juste valeur et à ne pas négliger les autres.

Je m’applique à percevoir que, sous leur apparente beauté, les objets plaisants et attrayants n’ont pas plus de beauté qu’un arc-en-ciel.

Je m’applique de même à ne considérer les difficultés comme illusoires.

Je m’applique à pratiquer la générosité sans attendre de retour.

Je m’applique à pratiquer la discipline chevaleresque sans motivation mondaine.

Je m’applique à m’exercer à la patience.

Je m’applique à développer l’enthousiasme et la persévérance.

Je m’applique à m’exercer au calme mental et à pratiquer la concentration qui transcende  les quatre états sans forme.

Je m’applique à éviter toute parole blessante et déplaisante.

Je m’applique à être conscient de mon état d’esprit du moment et à rechercher sans trêve la connaissance de moi-même.

Je m’applique à observer constamment mes défauts et à m’en défaire.

Par les mérites de cet écrit,

Et grâce à l’esprit d’éveil relatif et absolu, puissent tous les êtres

Devenir semblables à  notre Divin Maître qui réside au-delà Des extrêmes,

Comme au plus profond de nous-même.

La perfection n’est pas de ce monde, mais le Chevalier s’engage à en faire sa quête, se servant de son courage comme monture et de sa volonté comme bouclier.

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 13 décembre, 2007 |4 Commentaires »

Nous Sommes…..

assassinscreed1.jpg

Nous sommes Légionnaires du Christ (Regnum Christi)

Nous sommes Commandeurs de la Sapinière (Sodalitium Pianum)

Nous sommes Chevaliers Pontificaux

Nous sommes Opus Dei

Nous sommes Sages du Prioré  de Sion

Nous sommes des Massenies du Saint Graal

Nous sommes Chevaliers de Notre Dame (Militia Sanctae Mariae)

Nous sommes dans la Loge P2

Nous sommes Chevaliers de l’ordre du Saint Sépulcre

Nous sommes Gardes Suisses

Nous sommes Francs Maçons et dans leurs Loges

Nous sommes Veilleurs dans toutes les Confréries

Nous sommes Intégrés dans les Associations, Militaires, Politiques, Sociales, Religieuses

Nous sommes dans tous les Ordres Monastiques

Nous sommes Réseau dans toutes les religions du Monde

Nous sommes en tous Temps et en tous Lieux près du Pape au Vatican

Nous sommes Silence, Moines ou Citoyens du Monde

Nous sommes Veilleurs, Hospitaliers, de Malte, Teutoniques

Nous sommes de L’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ

Nous sommes la Mémoire des Secrets de l’Histoire et des Religions.

Nous sommes Frères de toutes les Connaissances

Nous sommes des Voyageurs, Anonymes, Secrets

Nous sommes  Non pour nous Seigneur, non pour nous, mais pour la gloire de ton nom

Nous sommes Non nobis Domine non nobis sed Nomini Tuo da gloriam

Nous sommes  Croisades 

Nous sommes Chevaliers du Saint Esprit

Nous sommes ce qu’on appelait autrefois Templiers

In nomine sancte et individue Trinitatis, Patris et Filii et Spiritus sancti, amen, Frater

Amen

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 7 décembre, 2007 |5 Commentaires »

Ad Limina Apostolorum*

aag31.jpg

1.

Que mon cœur franc, ingénu, rustique, que mon corps,
Citadelle bâtie sur le roc, tant fois perdue et reprise, se rendent,
En ce jour souverain, admirable présent du ciel,
Ad limina  Apostolorum !
Que, tremblant de pure piété, telle une lampe
Sous les fervents baisers de la brise, mon âme s’arrête
Au seuil absolu, à l’entrée définitive
De notre vénérable foi !
 
Que mon esprit, à l’unisson de la respiration des jardins,
Couvre de jeunes primevères, de fleurs d’endymions bleues
Et de violettes des bois fraîchement cueillies
Le limen mystique de la suprême connaissance,
La ligne de l’horizon iconique!
 
Qui suis-je ? Source furtive ou parole immobile,
Un doux secret qui dort dans les feuilles des merisiers?
Le sais-je moi-même ? Tant de voix, tant de marées,
Tant de regards et de souffles respirent
Dans les paumes de mes mains !
 
2.
 
Hé ! Qui le sait à cette heure où les arbres se figent,
Qui le saura demain à l’aube ? Ah, charnelle certitude,
Savoir arraché aux entrailles, pourquoi ce silence ?
Qui suis-je ? Est-ce ce moi ou ce que je vénère
Comme étant mon moi,
Un infime marguillier de mon sort,
Un adolescent juveigneur de mouvances
Où croissent, avec une précautionneuse timidité,
Les buissons ardents de mille songes,

Rêves, figures verbales et visions ! 
Oui ! Que j’avance jusqu’au seuil
(Ô marbre, temple de toute mémoire,
Livre arraché au cœur de la Terre
Où dort, couronné de pervenches,
Le temps des blessures amoureuses !),
Corps debout dans le soleil
Et ce besoin furieux de mots sonores dans le sang !
 
Que je témoigne de mon Dieu !
Aurais-je honte de mon ardeur juvénile?
Que je dise, tendre comme la respiration des herbes
Qui poussent le long des chemins oubliés,
Mon errante reconnaissance,
Ma ruisselante gratitude,
Moi, pèlerin de toutes les terres intérieures,
Oiseleur égaré dans l’azur,
Berger déférent des sources chantantes du désert !

Tu me demandes, vent du matin, à quoi j’aspire ?
A quoi, vent de l’aube, rêve le pommier orné de fleurs ?
(Ô cette invitation à l’itinérance,
Ces visages éparpillés dans la poussière libre des routes !)
 
Vivre, vivre encore, respirer,
Être l’emblème, la preuve, la marque, le sceau
D’un ciel solennel sans tâche ni déchirure,
Devenir un éclair haletant dans la fugacité de la haute lumière,
Quand, soucieux de la marche des horloges,
L’Ange du Destin,
Se repose sous les racines trilitères
Des cantiques d’Orient !
 
Evoquer les Justes de toutes les Nations de la Terre,
Les Craignants-Dieu !
Sauvegarder immaculée la loi de l’amour,
Sauver les étoiles finissantes,
 
3.
 
Pour être l’invité d’honneur
Au dévoilement du cœur touché par la grâce !
Ainsi dans la Nuit de l’Ascension Nocturne,
Montant du premier au septième ciel,
L’âme de l’Envoyé de Dieu,
Se dévêtit de ses sept enveloppes spirituelles !
 
Oui, c’est cela, mon Ami :
Veiller sur la graine nuptiale,
Tomber à genoux dans l’herbe drue,
Qui attend la rosée de tes sanglots,
Certes, tomber sans hésiter,
L’âme inclinée sur la page la plus blanche
De l’humilité !

Qui pourrait, sans brûler du feu divin,
Eveiller l’esprit des choses oubliées et
Anciennement endormies !
Sentir, embrasser, rendre vivantes
Les saisons de la Grande Année,
Ressusciter l’heure docile et la seconde extensible,
Matière vivante, vase intarissable de notre
Immortalité fluviale !
 
Fermer les yeux, voguer avec les navires,
Flotter sur les eaux des prières
Tissées de mort et de gloire,
De sel et de larmes incorruptibles,
D’algues, de rayons et d’embruns,
Théologie douce et amère, simple et véridique
Comme les pâquerettes des prairies,
Transparence à la fois divine et humaine !
(Ah, cette liberté, nœud et racine de la personne humaine,
Elle, l’invincible preuve de la divinité de l’homme !
Unité, dualité du mystère théandrique !)
Pour cela,
Fuir la nuit
Pleine de prévarication et d’égarement,
En tenant dans sa main illuminée
L’abacus du grand Maître,
Une branche de cyprès
Et l’étoile polaire !
 
Oui, c’est cela, mon Ami :
Alors que les champs se couvrent de lis
 
4.
 
Et les glycines de grappes de soleil,
Venir déposer les ultimes fruits
De mon Verbe diurne, de mon sang auroral
Ad divina limina Apostolorum !
 
Oui, c’est exactement cela, mon Ami,
Car toute la clarté,
Tout, tout est dans ces paroles de Jésus
A la Samaritaine du puits : 

« Crois-moi, femme, l’heure vient où
ce n’est ni sur le mont Garizim
ni à Jérusalem que vous adorerez le Père(…)
L’heure vient, – et maintenant elle est là –
où les vrais adorateurs adoreront le Père
en esprit et en vérité ».
 
Oui, certes, mon Ami,
C’est là la vie qui ne meurt point, qui demeure
A jamais dans la lumière de la prunelle
Qui aime donc et qui sait !           

                        Athanase Vantchev de Thracy

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 4 décembre, 2007 |Pas de commentaires »
12

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...