Archive pour le 2 novembre, 2007

CODE DE DEONTOLOGIE des MASSENIES TEMPLIERES

545pxblasonmaisondedamassvg.png

1) Respectueux des libertés de chacun, profondément attachés au civisme, nous nous engageons à n’avoir aucune activité politique ou débat partisan au sein de nos associations.

2) Les signataires s’engagent à respecter intégralement les lois du pays qui les accueille dans leur vie quotidienne et, en particulier :

- à respecter la libre circulation et domiciliation de leurs membres,
- à respecter les droits de l’homme et de la femme,
- à respecter les valeurs du couple et de la famille et à tout faire pour les défendre activement.

Ils s’engagent en outre, à ne jamais intervenir dans une politique extérieure, dans la limite du respect des droits de l’homme et du citoyen.

3) Laissant à chacun sa conscience propre face au Dieu de son cœur, nous nous engageons à laisser toute personne libre du choix de son engagement religieux.

4) Nous nous engageons à la plus grande tolérance, vertu fondamentale de notre démarche tant intérieure qu’extérieure.

5) Notre respect des autres associations n’est pas limitatif tant que ces dernières ne contreviennent pas aux droits fondamentaux de l’homme et du citoyen. Les signataires s’engagent à la plus grande transparence quant à leurs alliances éventuelles.

6) Nous nous engageons à respecter les droits fondamentaux des enfants. Nous reconnaissons que l’engagement ne peut être qu’un acte clair, délibéré et conscient. En conséquence, aucun mineur ne peut être reçu dans les associations signataires.

7) La signature au présent code implique la prohibition de toute drogue illicite au sein des associations. Elle engage en outre la non délivrance d’ordonnances ou de produits toxiques.

8) Les signataires s’engagent à ne pas utiliser les messages subliminaux dans leur pratique.

9) les signataires s’engagent à ne pas utiliser l’hypnose en dehors d’un contrôle médical et, en ce cas uniquement, lorsque la maladie met la vie de la personne en danger de mort.

10) Les signataires s’engagent à respecter la liberté individuelle dans le domaine médical, en particulier à ne jamais soustraire un patient aux soins du corps médical, à ne jamais soumettre leurs membres à un régime alimentaire obligatoire, et plus généralement, à proscrire tout procédé qui tendrait à entraver l’exercice éclairé de leur libre arbitre.

11) Les signataires s’engagent à se tenir indépendants de tous professionnels de l’ésotérisme (voyant, parapsychologue… Dont la vocation est commerciale). Si de tels membres existent au sein des associations, ils ne peuvent agir qu’en leur nom propre et jamais sous couvert des signataires de ce code. Les signataires s’engagent de plus, à ne jamais pratiquer de voyance concernant l’avenir d’une personne.

12) Les signataires s’engagent à dénoncer toute exploitation de la superstition tournant autour de la fin du siècle et de la notion d’apocalypse.

13) Les signataires s’engagent à ne pas monnayer les sacrements comme à ne pas se faire rémunérer dans l’exercice du soin spirituel.

14) Les signataires s’engagent à rester prudents en matière d’exorcisme, de possession ou d’envoûtement et à ne jamais se faire rémunérer s’ils interviennent comme prêtres dans une telle affaire.

15) Les signataires s’engagent à respecter la femme comme l’égale de l’homme dans ses droits et complémentaire dans sa spécificité.

16) Les signataires s’engagent à ne pas faire de l’argent un but de leur association. Ils s’engagent, de plus, à ne pas faire du non-paiement de la cotisation une clause systématique d’exclusion.

Tout signataire qui dérogerait à cette charte serait considéré comme exclu de l’association de fait dès connaissance des faits.

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 2 novembre, 2007 |Pas de commentaires »

L’Ordre des Templiers et les Massenies

73623393359262.jpg

Texte de Gabrielle Carmi – Le 9 Novembre 1980

C’est après la dissolution de l’Ordre des Templiers que les Massenies sont nées pour qu’elles assurent la continuité de l’esprit du Temple.

Je veux vous rappeler brièvement le rôle des Templiers dans le monde. C’est tout d’abord en Terre Sainte que leur action s’est exercée. Les initiés du Temple ont rencontré pendant les croisades d’autres initiés. Ceux-ci avaient suivi une voie très différente de la leur. Les templiers ont découvert que l’accès à la Connaissance pouvait emprunter d’autres voies. Pour les monophysites, Jésus-Christ ne possédait qu’une nature, ce qui était contraire à ce que prêchait l’Eglise pour laquelle Jésus-Christ avait deux natures : humaine et divine ne fusionnant pas. Ces monophysites ont fondé leurs propres Eglises : arménienne, jacobite, et celle d’Alexandrie. Elles subsistent encore.
Une autre secte, le Nestorianisme, créée par un prêtre russe, admettait que le Christ n’était qu’un homme habité par le Verbe dont il était le Temple. Poursuivis par l’Eglise catholique romaine et condamnés par le Concile de 431, les Nestoriens se sont réfugiés en Perse.
Gravitaient aussi autour de ces sectes des arméniens, des coptes, des mongols, des islamistes et des sémites. Tout cela composait un brassage de race que les Templiers se sont efforcés de comprendre. Pour eux, aucune religion n’était exclue même celles qui n’étaient pas monothéistes, comme en Inde ou en Extrême-Orient.
C’est une très grande leçon de profonde tolérance que nous donnent ces Templiers qui étaient pourtant catholiques romains.
Les coptes pratiquaient la langue syriaque dite « langue des oiseaux ». C’est une technique rythmique et numérale dont le mode rythmé se chante à répétition. C’est comme un mantra, une invocation du Nom Divin. Ces chants et ces répétitions amènent l’être à communiquer avec les états supérieurs. Cette langue des oiseaux était aussi un code. C’est le rossignol qui en est le symbole. Les alchimistes disent que cette langue est un acte opératif.
Les cours d’Amour s’en sont servis pour faire passer un message ou pour faire des initiations chevaleresques secrètes. Le peintre Léonard de Vinci dessinait parfois un petit rossignol sur une toile qu’il destinait à un initié comme lui. On peut voir actuellement au musée du Louvre deux tableaux sur lesquels le rossignol est dessiné dans un coin.
On ne peut évoquer les brassages de races et d’idées dont je viens de parler sans s’arrêter au rôle particulier de l’Arménie qui, à l’époque des croisades, était encore un royaume indépendant, dont le nom arménien « Haïastan » signifiait “le pays des Seigneurs”. C’était un pays très évolué, dont la littérature a été très riche. C’était donc naturel qu’il joue un rôle important, favorisé en outre par sa situation géographique, comme intermédiaire entre les différentes civilisations et traditions du Proche-Orient, de la Perse, du Caucase et des rivages méditerranéens. C’est par elle que la Sagesse se répandra à travers les steppes et les hauts plateaux de l’Asie centrale. Et la liaison entre l’Orient et l’Occident se fera grâce aux Templiers. Ceux-ci ont pu constater en particulier les échanges qui se produisaient entre les bâtisseurs arméniens, latins et éthiopiens. Tout cela formait une véritable osmose. L’action des Templiers a ainsi permis de sauver et de répandre les acquis de la si riche et importante littérature arménienne dont malheureusement les monuments ont, au cours des âges, été détruits par le christianisme.
L’Arménie a favorisé aussi le développement de l’action des Ordres militaires, hospitaliers et religieux au Moyen-Orient, ainsi que leur rattachement à des Ordres chrétiens arméniens.
Cela a été le cas pour l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem dont la création remonte probablement à l’an 870. Aussi pour l’Ordre de Malte, primitivement Ordre de Saint-Jean.
L’Ordre du Temple, bien qu’ayant à cette époque son siège magistral à Chypre a établi aussi des liens spirituels avec des Ordres arméniens.
N’oublions pas que ce sont Saint-Paul et Saint-Marc qui ont fondé en 45 l’Eglise de Chypre. Un peu plus tard Saint-André a aussi débarqué à Chypre. A la même époque, Saint-Thomas a évangélisé les populations du Yémen, celles du Sud-ouest de l’Inde, de Ceylan et de la côte du Malabar. Ces nouveaux chrétiens s’appelaient “chrétiens de Saint-Thomas”. Ils travaillaient aux draperies religieuses qui comportaient des messages que venaient chercher certains êtres pour les répandre.
Les Templiers en croisade et des croisés ont influencé le christianisme. Ils ont propagé et pratiqué la notion divine commune au christianisme, au judaïsme et à l’islam. Il semble bien qu’à Chypre les Templiers aient retrouvé la doctrine propre aux premiers chrétiens et l’auraient incorporée dans le cadre de l’Occident médiéval. Malheureusement, l’Orient mystique a été incompris par l’Occident qui a été prompt à condamner ceux qui ne s’en tenaient pas aux règles strictes et au dogme fixé par les Conciles.
A la fin du XII° siècle les Templiers étaient nombreux en Irlande. Egalement en Hongrie où la Maison-Mère était la commanderie de Saint-André dont dépendaient aussi les Ordres de Saint-Jean, Lazariste, teutonique et du Saint-Sépulcre.
Les Templiers ont hérité d’un legs gnostique préservé dans l’Orient chrétien et dans les diverses confréries musulmanes. Ils étaient voués à l’Église de Jean et la Maçonnerie templière qui était près d’eux était imbue de johannisme. Cet Ordre Templier merveilleux que Saint-bernard appelait la “Milice de Dieu”… ! La dissolution de l’Ordre du Temple a marqué l’effondrement spirituel de l’Occident.
Tout au long de leur action les Templiers nous donnent une leçon et nous apprennent à rejeter toute préconçue, forcément fausse et mesquine parce qu’irraisonnée.
Comme eux, en Massenie nous devons accomplir l’amour universel, la connaissance, l’effort personnel, la conscience d’être, qui nous amèneront à l’Unité. En fondant une Massenie nouvelle vous devez réaliser tout cela. En “réalisant” l’Unité, même les chaînes n’auront pas de prise sur nous, car nous aurons acquis la maîtrise de notre Soi. Immortalité, Unité et Liberté sont en nous. Nous devons les dégager, et seul l’Esprit est la Vérité de notre être. Toutes les religions ont sauvé des êtres, mais non l’humanité. Car, pour cela, il faut un effort soutenu du développement spirituel personnel… et collectif.

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 2 novembre, 2007 |3 Commentaires »

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...