Le Chevalier et L’HOMME NOUVEAU

templar33.jpg

L’HOMME NOUVEAU

D’APRES BORIS MOURAVIEFF

  L’image de ce monde passe. Tout change sous nos yeux, ces changements sapent les bases mêmes de l’ordre ancien. Le progrès technique poursuit sa marche à une cadence de plus en plus accélérée, et personne ne saura l’arrêter, ni le freiner. Les sources nouvelles d’énergie – quasi illimitées – et l’automatisation de la production industrielle modifient du tout au tout l’aspect de la vie et de la société humaine. Il n’est pas téméraire de dire qu’avec cela, dans un avenir pas très éloigné, la « lutte pour l’existence » – grand régulateur de la vie humaine – passera dans le domaine des souvenirs historiques. Du fait même de sa naissance, l’homme sera doté de tout ce dont il aura besoin pour vivre. Le luxe sera gratuit.

Une telle perspective peut être réjouissante; mais elle peut être, également effroyable. L’apôtre St. Pierre, dans sa vision révélatrice, saisit cette dernière branche de l’alternative : la catastrophe générale. Il dit que le jour fatal viendra et : « qu’en ce jour les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les ouvres qu’elle renferme, sera consumée (II Pierre, III, 10).

Aujourd’hui, nous comprenons mieux le sens profond de cet avertissement car le danger est sorti du domaine vague des « prophéties » pour prendre une brûlante actualité. Et toute une série de problèmes graves, urgents surgit en conséquences devant nous. De leur solution heureuse ou malheureuse dépendra le sort de la prophétie de Saint Pierre.

Le premier problème est posé. Le congrès de l’automatisation a bien constaté que le progrès acquis dans la production modifie le fond en comble le problème de la main-d’oeuvre et celui du « plein emploi ».
La nécessité de gagner son pain, qui jusqu’à présent, occupe l’homme et bride automatiquement ses instincts féroces, sera abolie. Par quel moyen saura-t-on équilibrer la vie sociale lorsque cette soupape de sécurité – la nécessité impérieuse de gagner sa -aura été supprimée ? On ne le sait. Une seule chose est claire, c’est que cette contrainte exercée sur l’homme par la nature des choses, autrement dit par la volonté divine, ne saurait-être remplacée par une contrainte humaine, c’est-à-dire policière. Il faut donc chercher la solution du problème sur un plan supérieur.
Serrons la question. Une des premières conséquences de l’application généralisée de l’automatique dans la production sera l’affaiblissement proportionnel du pouvoir politique et social de l’argent. A présent, le pouvoir réel dans le monde est détenu par une élite qui possède l’argent ( capitalisme) ou qui gère l’argent ( communisme).

La question est de savoir qui formera l’élite dirigeante dans l’Ere nouvelle ? En d’autres termes, par quelle force nouvelle sera remplacée la force agonisante de l’argent ? Tel est le second grand problème qui surgit comme conséquence directe de l’automatisation.
On ne peut répondre à ces questions que par des hypothèses basées sur les analogies avec une situation semblable déjà connue dans l’histoire ! Le dernier grand tournant de l’histoire de l’Europe, analogue à celui dont nous traitons, est le passage du Moyen Age à l’histoire moderne. Ce passage effectué au cours du XIV- XVIIème siècles ouvrit, avec le XVIIIème siècle la page de l’histoire contemporaine. Il sera donc instructif pour notre étude d’examiner rapidement le processus du remplacement de l’ancienne élite médiévale par l’élite nouvelle.

L’homme d’élite du Moyen Age était le Chevalier. La chevalerie forma la noblesse, classe dirigeante de cette époque où l’argent ne détenait pas encore les rênes de la vie publique et privée. Le noble d’alors était caractérisé par sa force physique, musculaire, il était donc maître de son entourage et obéissait à son tour aux ordres de l’Eglise.

Avec la Renaissance qui sécularisa les esprits, l’idéal médiéval du chevalier pâlit, puis devint l’objet de moqueries de la part des gens de l’élite nouvelle en formation. La force grandissante de l’intellect prenait la place de la force physique musculaire, dans la hiérarchie sociale. Et l’argent ; dont la manipulation avait été religieusement interdite au Chevalier par les préceptes de St. Thomas d’Aquin, devint petit à petit, insensiblement, le but principal de l’activité. Avant de défendre la cause commune – devoir sacré de la chevalerie – l’homme nouveau s’est appliqué à la défense de son propre intérêt.
L’ancien régime s’écroula. La force physique céda la place à la force intellectuelle. Et comme l’intellect de par sa nature est agnostique, la Religion, force suprême d’autrefois, céda la place à la Science.
La Religion chercha à défendre ses anciennes positions dominantes. Seulement, et cela lui fut fatal, elle le fit par des moyens anciens, c’est-à-dire par la force physique : le feu de l’Inquisition. Elle sapa ainsi la base même de sa raison d’être.

Cette contradiction interne provoqua la révolte de la raison, qui se solda par la Réforme. La raison prit le dessus sur tous les points. Les Universités et les Collèges créés jadis sous l’égide de l’Eglise, devinrent citadelles de la Science laïque et de la pensée libre. L’Encyclopédie poussa le monde nouveau vers la Révolution : La grosse bourgeoisie et les intellectuels y prirent la place de la noblesse. C’était la consécration du long processus historique de la formation de l’élite nouvelle.

L’homme de Science, l’intellectuel, créa la machine. Mais la machine s’est avérée plus forte que lui. Il ne sait plus ni l’arrêter, ni la freiner. Et l’élite dirigeante d’hier se voit aujourd’hui dépassée, étant impuissante à assumer la responsabilité du pouvoir dans le monde à venir. Ainsi, la formation d’une élite dirigeante nouvelle s’impose.

Publié dans : VALEURS DE FRANCE |le 20 mars, 2007 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 15 avril, 2007 à 14:48 dumaret écrit:

    BRAVO pour votre site!!! Connaissez-vous l’Association Boris Mouravieff? En voici l’adresse: http://www.association-boris-mouravieff.com
    Bonne étoile à vous! Marc

  2. le 10 mai, 2007 à 22:12 marcel écrit:

    Félicitation pour votre site

    Si l’étude de Gnôsis vous intéresse passez voir le site web

    Marcel

Laisser un commentaire

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...