Archive pour le 2 mars, 2007

QU’EST-IL ARRIVE APRES LA DESTRUCTION DE L’ORDRE DES TEMPLIERS PAR PHILIPPE LE BEL EN 1307 ?

templar34.jpg

QU’EST-IL ARRIVE APRES LA DESTRUCTION DE L’ORDRE DES TEMPLIERS PAR PHILIPPE LE BEL EN 1307 ?

Les Templiers ont exerçé au Moyen Age pendant deux siècles un pouvoir presque absolu dans le domaine politique, financier et religieux, tout en demeurant une organisation secrète qui poursuivait des objectifs que seuls connaissaient ses membres.

les templiers devinrent les trésoriers et les banquiers des rois, des princes, des bourgeois et des clercs, qui mirent en dépôt, dans leurs châteaux inexpugnables, leurs objets précieux, leurs archives, les étalons des poids et mesures, etc. Les templiers de Paris avaient la garde du trésor royal dès le règne de saint Louis (Louis IX).

Ce n’est que vers 1290 que Philippe le Bel créa un autre trésor royal au palais du Louvre. Les templiers se chargèrent des opérations de banque les plus compliquées : constitutions de rentes et pensions, consignations, cautions, avances de fonds, prêts sur gages, envois d’argent d’un pays à un autre, encaissements, levées de taxes, gérance de dépôts des particuliers, etc. Ils furent les émules des Juifs à la même époque (La Diaspora juive) et les précurseurs des grandes sociétés financières de l’Italie. Au-delà du fait que Juifs et Templiers aient été persécutés par le même adversaire, il faut penser qu’en Terre Sainte ces deux groupes avaient été longuement voisins, et qu’il s’était alors établi entre eux des liens particuliers de solidarité et des affinités idéologiques. En effet, nous les trouvons impliqués dans l’activité bancaire, devenue un des éléments les plus importants de l’économie moderne.

En 1306, Philippe le Bel confisqua les biens des Juifs, les tortura puis les bannit. Puis il demanda l’aide des Templiers pour rétablir une monnaie forte.

Jacques de Molay convoqua un chapitre en juin 1307. le Temple était accusé d’hérésie, d’idolâtrie, de sodomie. Philippe le Bel décida de supprimer le Temple, et passant outre les prérogatives de la juridiction de l’Eglise, la police royale prit les choses en main.

Les survivants des Templiers purent se réfugier dans trois principaux asiles : l’Ecosse, au nord, le Portugal, à l’ouest, et l’île de Rhodes, puis de Malte, à l’est :

Beaucoup de chevaliers échappèrent à l’arrestation en Angleterre (grâce aux délais d’application de la bulle pontificale) et grâce au roi d’Ecosse qui permit à l’Ordre de poursuivre des activités clandestines dans les Iles Britanniques. Des rumeurs disent que cette survivance est à l’origine de la franc maçonnerie.

- Au Portugal, les Templiers furent jugés mais reconnus innocents. L’Ordre du Temple fut officiellement dissous en 1312. Six ans plus tard, il renaissait sous le nouveau nom de Milice de Jésus Christ (Chevaliers du Christ ou Ordre du Christ) qui se perpétua pendant des siècles. Les plus grands navigateurs de l’époque auraient-ils été liés à la survivance de l’ordre des Templiers ? Vasco de Gamma, un juif converti, qui a ouvert la route des Indes par le Cap de Bonne Espérance en 1497 était un grand maître de l’Ordre du Christ. De même, Christophe Colomb, un autre marrane.

Les templiers font d’ailleurs une étrange réapparition par la croix pattée des voiles de la Santa Maria de Christophe Colomb en 1492 soit près de 200 ans après leur extermination!

Lors de la colonisation du nouveau monde beaucoup de juifs furent aidés par des templiers qui portait désormais le nom de Compagnie du St-Sacrement. Officiellement cette compagnie avait pour rôle de protéger la foi catholique. Mais, pourquoi alors aida-t’elle les juifs?           

E même Christophe Colomb, dans le cryptogramme initiatique qui précédait sa signature du navigateur, soit les trois lettres X M Y, voulait peut-être signlaer une référence à: Chrétiens (X), Musulmans (M), Juifs (Y), c’est à dire à un projet d’unification idéal des trois grandes religions monothéistes.

Et les francs-maçons ? Tous les maçons n’ont pas eu accès à l’héritage templier. Celui-ci ne fut l’apanage que de rares élus, dans les plus hauts grades maçons.

« Les Chevaliers du Gül » (« la Rose », en persan) auraient pris la relève des Templiers. Un acte officiel a été passé entre le pape Jean XXII et les chevaliers sous cette appellation.

Le 26 juillet 1333 se réunissait dans le plus grand secret la commanderie de Montfort-sur-Argens, les frères aînés de la Rose Croix, appellation récente des derniers grands maîtres secrets de l’Ordre du Temple, filiation écossaise, fondée en avril 1314, dés la chute organisée par Philippe le Bel.

- Les biens visibles des Templiers furent en grande partie attribués aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, Ordre qui deviendra plus tard celui des Chevaliers de Malte.

Après la dissolution de l’Ordre des Templiers, certains entrèrent dans l’Ordre des Hospitalier, certains devinrent prêtres séculiers.

Après la chute de Jérusalem, les « chevaliers de Saint Jean » s’enfuirent de la Terre sainte et s’établirent, les années suivantes, dans différentes îles de la Méditerranée. Ils empruntèrent les noms de ces îles pour désigner leur ordre, c’est ainsi qu’ils se dénommèrent : « les « Chevaliers De Rhodes » et, plus tard, les « Chevaliers De Malte ». Ils s’agrandirent jusqu’à devenir une puissance militaire et marine étonnante en Méditerrannée, avant d’être vaincus en 1780 par Napoléon. En 1834, leur siège principal fut transféré à Rome où ils sont connus, aujourd’hui

Publié dans:L'ordre des Templiers |on 2 mars, 2007 |4 Commentaires »

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...