La Vierge Noire et les Templiers

 

bouclier.gif

  

LA VIERGE NOIRE

La vénération de la Vierge Noire en France,

comme partout en Europe est l’une des énigmes non élucidées au sein de l’Église catholique. Dans de nombreuses autres villes d’Europe, le culte que lui porte les fidèles n’en est pas moins indéniable. On lui désigne tous les vocables imaginaires depuis le XIVe siècle parmi lesquels «Notre-Dame la Noire, Notre-Dame la Brune, la Vierge Glorieuse, la Vierge Égyptienne, la Vierge au pilier, Notre-Dame-de-Sous-Terre, Mère de Dieu». Les Vierges Noires ont été et sont encore très populaires dans toute l’Europe et ce, dès le XIIe siècle. On en trouve tout particulièrement en France, notamment en Auvergne où trône l’une des plus célèbres, Notre-Dame du Puy. Le culte de la Vierge Marie aurait-il autant de succès et d’attirance s’il n’était pas associé à différents cultes féminins venus du plus profond de l`histoire religieuse des hommes? La Vierge, surtout quand elle était noire, a tenu une place considérable dans la spiritualité chrétienne du Moyen-Age. Elle deviendra la Protectrice des Chevaliers du Temple (Les Templiers), et, plus tard, celle de l’Ordre des Chevaliers Teutoniques. Elle figurait sur les bannières des hommes de guerre aux fins de protection. Les grandes cathédrales gothiques étaient les temples de cette nouvelle déesse. Au XIIIe siècle, pas moins de quatre-vingt cathédrales dédiées à Notre-Dame et plus de cinq-cent églises, entre 1170 et 1270, seront édifiées à sa gloire, bâties pour la plupart sur des sites déjà consacrés à la Madone par la seule présence de sa statue le plus souvent noire et généralement de l’ère préchrétienne. Ces statues, taillées délibérément dans des matières noires (de pierre ou d’ébène), que disent les incrédules et sceptiques, sont plutôt associées à des cultes païens en l’honneur de divinités féminines.
La présence de ces Vierges Noires dans le monde, et surtout en Europe, est d’autant plus fantastique qu’elle pousse, au-delà des croyances, à se questionner et pose une énigme archéologique et historique passionnante.
«Comment étaient-elles auparavant? Nul ne sait car aucun texte médiéval ne spécifie leur couleur. Sans doute, pour attirer davantage de pèlerins, plusieurs ont été peintes en noir entre le XVe et le XIXe siècle (…). Mais ces statues polychromes n’ont-elles pas elles-mêmes remplacé des statues noires, désapprouvées par l’Église? Car le mystère des origines reste entier. On a parlé de visages noircis par la fumée des cierges, d’oxydation des lamelles métalliques recouvrant le visage, de bois noirci par un long enfouissement dans l’eau. On a pensé à propos de vierges rapportées par les Croisés à l’image de certaines femmes rencontrées là-bas. On a évoqué une illustration de Cantique des Cantiques (Je suis noire et pourtant belle …). (…) Une autre hypothèse fait de Marie le successeur des divinités noires qui régnaient sur le monde des morts, la plus connue étant Cybèle, mère des dieux grecs ramenée à Rome sous la forme d’une pierre noire. Le passé inconnu de ces Vierges Noires n’est pas sans leur ajouter un certain charme.»17
La plupart de ces Vierges Noires ont causé, historiquement, beaucoup de soucis à l’Église catholique. Par conséquent, depuis le XIXe siècle, plusieurs de ces Vierges Noires ont été remplacées par d’autres icônes plus conformes au dogme chrétien du modèle marial ou tout simplement repeintes. Malgré tout, elles sont jusqu’à aujourd’hui l’objet de pèlerinages, et on leur accorde de grands pouvoirs de guérison, de fertilité et de fécondité.
Mais comment expliquer que «la Vierge Noire de Tindari aurait été retrouvée dans un coffret mystérieux échoué sur la plage. Celle de Loreto se serait brutalement matérialisée en mai 1291 dans une construction»? Des anecdotes miraculeuses que l’on écoute, en général, dans les Antilles et précisément en Haïti la Mecque américaine du vaudou: Des histoires de «pierre noire» retrouvée, d’enfant revenu sous l’eau, de résurrection des morts, de fabrication de «golem» (ou de bakas), etc.
Des vierges non chrétiennes? On estime à une quarantaine environ le nombre de Vierges Noires à être vénérées en Europe. Et les sites les plus visités sont Einsiedeln (Suisse); Rocamadour, Dijon, le Puy et Avioth (France); Orval au Luxembourg; Loreto, Venise ou Rome (Italie).

Publié dans : L'ordre des Templiers |le 22 février, 2007 |25 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

25 Commentaires Commenter.

1 2 3
  1. le 13 septembre, 2007 à 14:52 Innocent écrit:

    j’ai lu la vénération de la vièrge noire en France mais je ne suis pas convaincu de cette définition de la vièrge noire et voudrais avoir plus d’information sur les tenmpliers qui protègent le tablire doré

  2. le 4 octobre, 2007 à 22:35 Claudine écrit:

    Le contenu a ete bien note je vois que il y pas de gens qui refuse de croire que la vierge est vraiment noire qu’a t’on fait de l’histoire
    enfin Dieu y pourvoira
    j’aimerais savoir si il y a un culte de la vierge noire et comment pourrai-je communiquer avec le temple ou l’organization
    merci un bon article j’aime bien j’ai beaucoup tire enfin
    la race noire
    pourquoi donc suis je negre of pourquoi donc suis je noire
    mais la vierge noire domine le mystere de la terre de l’univers
    voila
    merci bien

  3. le 4 novembre, 2007 à 20:37 Dieu écrit:

    Cheres Mesdames et Monsieurs,
    depuis quelque temps j´ai contacte non nobis en Hamburg. Madame Öhlgard Schlüter m´a ecrit que non nobis a une maison a marseille ´d`ou elle et els autres partit en vacances pour quelques semaines. Elle m´a ecrit que si elle retourne nous conatctons. Depuis cette contact meme aussi avec Mr. Siebens, j´ai change mes condition de vivre. Et j´ai perdu les adresses de Madame Schlüter, je sais que elle vive en Pinneberg. C´est tout. Si vous avez une adresse de Madame Schlüter je vous etre heureuse que vous initalise une contact.
    Moi je vis a Lübeck maintenant mais vais retourner en Hamburg.
    Je cherche une appartement a Hamburg maintenant. Je vous demande de participer en trouver ca vite avec moi.
    A dieu et
    non nobis

  4. le 19 novembre, 2007 à 21:20 Gérard Leduc écrit:

    Il existe des satues de la Vierge noire au Québec. Aujourd’hui, on peut en voir un exemplaire dans la chapelle du village des Abénakis, à Odanak, au Québec.
    Son histoire fut très mouvementée. C’est une réplique miniature de la Vierge noire, Notre Dame de sous Terre, conservée dans la crypte de la cathédrale de Chartres.
    Vers 1660, les Jésuites de Chartres on donné une Vierge noire à la mission des Jésuites d’Odanak.
    En 1759, Les Rogers’ Rangers, venant de la Nouvelle-Angleterre, attaquèrent le village, le pillèent et le détruisirent au complet.
    Pousuivis par les Abénakis ils retournèrent chez eux en hâte emportant leur butin. Toutefois, dans leur fuite, ils se débarrassèrent de cette statue en la jetant dans la forêt. On ne la jamais revue.
    Depuis lors, dans les années 1960, des philantropes états-uniens ont fait faire une nouvelle réplique de la Vierge noire de Chartes et l’ont remise à l’église d’Odanak, exposée sous le nom de Notre-Dame de Sous Terre.
    Gérard Leduc

  5. le 6 octobre, 2008 à 0:12 ernest bertholain écrit:

    les vierges noires existent-elles grâce à bernard de Clervaux ? il avait le culte du « cantique des cantiques » y-a-til une relation ? faut-il décripter ?

  6. le 31 mars, 2009 à 18:04 MG3 écrit:

    les vierges noires ont ns dit sur certains textes – que….

    les peuples d’Ethiopie de l’Asie et les Egyptiens puissants par leur antique savoir ceux-là me rendent mon véritable culte et m’appellent de mon vrai nom : la reine (Isis)
    Apulée « Métamorphoses XI »

  7. le 11 avril, 2009 à 20:17 André Conord écrit:

    Il y a une thèse qui n’est évoquée sur aucun site que j’aie lu; c’est qu’une influence secrète s’est exercée sur l’Occident au XI° et XII° siècles. Cette influence se serait manifestée par le canal des troubadoursd et des Templiers, notamment. Le grand-père d’Aliénor d’Aquitaine, Guillaume V de Poitiers, est devenu troubadour en revenant de croisade. Aliénor elle-même répandit les cours d’amour et institua le circuit des troubadours de châteaux en châteaux. Une de ses filles eut pour « poète de cour » Chrestien de Troyes, qui écrivit les premiers romans français de la Table ronde, et le dernier , inachevé (« Perceval le Gallois ») introduisit le mythe du Graal. Les troubadours ont été nombreux en Auvergne, en Provence, et dans les Pyrénées orientales. Or, on trouve des influences considérées comme musulmanes très haut dans le Massif central (église du Puy, cathédrale d’Issoire, etc.). Plutôt qu’une influence musulmane, on peut voir là une influence soufie: le soufisme, contrairement à ce que croient la plupart, n’est pas uniquement islamique; il a existé avant l’Islam, et les maîtres soufis accueillent des juifs, des chrétiens et des athées. On trouvera dans « Les soufis et l’ésotérisme », de Idries Shah (Petite Bibliothèque Payot) des indications précieuses sur ce point, concernant tant les troubadours et les Templiers ou Chrestien de Troyes, que le noir et sa signification: le noir, pour les soufis, symbolise la sagesse. Quant à la forme des vierges noires, la façon dont elles présentent l’enfant-homme au spectateur, elle n’est pas indifférente. Pour moi, elle indique la situation de certains organes ou facultés spéciales des êtres humains susceptibles de les aider à atteindre leur plein développement (à ce sujet, lire « Fragments d’un Enseignement inconnu » de P.D. Ouspensky, (Editions Stock)…

  8. le 23 avril, 2009 à 16:32 Hundskopf Daniel écrit:

    La plupart de ces Vierges Noires ont causé, historiquement, beaucoup de soucis à l’Église catholique. Mais je ne suis pas certain.

  9. le 26 avril, 2009 à 18:52 Abdullah écrit:

    Pourquoi ne pas dire tout simplement,que cette vierge noire est une divinite creeé par L’ETRE SUPREME
    Elle represente la shekinah et sa fille
    Il existe aussi une vierge blanche ou peut etre des vierges blanches
    ou meme jaunes elles sont toutes des emanations de la Mere DIVINE
    QUI EST ELLE LA MERE DIVINE:et Dieu crea une femme et un homme a son image
    cette MERE DIVINE MERE DE LA RACE ADAMIQUE:noire,blanche et jaune
    Donc on trouve ici l’origine de cette vierge noire

  10. le 28 octobre, 2009 à 18:36 andré RAEYMAEKER écrit:

    Sur cette question des vierges noires (qui n’est pas simple) vous pouvez consulter librement mon ouvrage paru sur le site espagnol: http://www.symbolos-fg.com, sous mon pseudo d’André Charpentier. (Voir « Nouveautés » : La Déesse. Bonne lecture…
    A.R.

1 2 3

Laisser un commentaire

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...