Ordre des Templiers – Condition de candidature.

80254792543dce3a3568dd.jpg

Condition de candidature.-

Tout homme quelle que soit son origine nationale, professionnelle ou sociale, sa confession ou ses croyances (y compris les juifs et musulmans), peut se présenter comme candidat du moment qu’il reconnaît la réalité Christique et qu’il soit baptisé ou accepte de l’être.Il ne lui est pas demandé, sans embages, de renier sa foi mais au contraire de l’approfondir.

L’Ordre ne recherche pas le nombre. Il ne remet, en échange d’argent, ni titres ronflants, ni titres de noblesse illuminés, ni décorations de pacotilles. Le pouvoir, le renom, la fortune personnelle, jamais ne sont pris en considération, quand il s’agit d’entrer dans ses rangs.

Le recrutement se fait par cooptation.

Nous attendons de ses membres qu’ils portent témoignage par leur comportement. Il leur est demandé le don de soi-même et des sacrifices particulièrement celui de contribuer – comme le fait tout cellule pour le corps vivant auquel il appartient – à son existence materielle, sanctifiant ainsi les ressources extraites de l’existence, au service de Dieu.

Les hommes ne peuvent entrer dans l’Ordre qu’à partir de 30 ans.

L’Ordre accepte les femmes à partir de 20 ans.

Les personnes plus jeunes, les futurs Templiers appartiennent à un séminaire laic dans lequel les hommes entrent à partir de 20 ans, comme pour certaines femmes pour qui ,bien qu’elle aient cet age, on considère opportun, que pour un temps encore, elles soient dans le séminaire.

Les enfants et adolescents garçons et filles se regroupent en unités « d’explorateurs » à partir de 7 ans.

Organisation de l’ordre.-

L’Ordre est constitué de Pays placés sous la responsabilité de Précepteurs.

A l’Ordre proprement dit s’associent divers organismes satellites.

Tout candidat doit être parrainé par un membre de l’Ordre. l’acceptation par un templier de cette vraie responsabilité, lui fait prendre conscience de son parrainage et l’implique devant les frères et devant Dieu, sur les trois plans.

L’Ordre du Temple est initiatique. Il ne promet pas de pouvoirs supra normaux et n’offre pas d’occultisme de « bazar » Il propose la Voie de la recherche. Ardue, semée d’embûches et de possibles chutes mais, au prix de l’effort, pleines de révélations et de découvertes lumineuses.

L’Ordre est dirigé par le Grand Maître, assisté par des cénacles collégiaux variés.

Le Grand Maître représentant de l’autorité de l’Ordre, fait appliquer par les instances au pouvoir les politiques et orientations générales de la vie et de l’activité de l’Ordre.

Tout membre de l’Ordre, quel que soit son grade, sa fonction et même sa dignité lui doit respect et obéissance.

En cas de « disparition » du Grand Maître pour quelque raison que se soit, la Règle prévoit sa suppléance et son remplacement immédiat.

Du cheminement dans l’Ordre.-

Tout candidat accepté est reçu comme SERVANT. Peu importe ce qu’il a été et fait, maintenant ou en d’autres temps. Pour lui seul doit compter le fait de SERVIR. L’arbre est reconnu à ses fruits.

L’ordre lui demande de se conformer à ses règles et critères. A moins qu’il ne le sache, les occasions lui seront données pour montrer qui il est.

Si le SERVANT réussit ses épreuves, il est admis au grade d’ECUYER
Ce qui implique aussi un grade plus dans le comportement. Alors il pourra éventuellement, postuler à l’intronisation de CHEVALIER qui est un sacrement définitif et irréversible.

Jusque là, il se situait dans l’Ordre, dépuis Il EST de l’Ordre dans lequel il pourra être appelé à différentes fonctions et missions et même La Grâce l’aidant ,aux distinctions et au sacerdoce templier si Dieu le veut.

Les activites de l’Ordre.-

On appartient à l’Ordre en qualité personnelle pas dans une autre quelque qu’elle soit. A l’intérieur on doit prendre en compte « l’étiquette spécifique à ce monde » une fois franchi le seuil.

La vie dans l’Ordre est particulièrement faite par les apports de ses membres. On y entre pour donner et non pour recevoir. Tout cela dégage un total de valeurs supérieur à la simple addition. Ce total est égal à l’Unité.

En conséquence le Templier n’espère rien pour lui.

Sa contribution est double sur les trois plans du corps de l’äme et de l’Esprit.:

  • Individuellement:
  • Par ses efforts sur soi-même en tout lieu, moment et circonstances de sa vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle,
  • Pour se connaître mieux, se dominer, se dépasser constamment.
  • S’interdisant tout jugement définitif sur qui ou quoi qu’il soit.
  • Acceptant de mettre en doute la conception qu’il a de soi-même.
  • Prenant en considération l’idée que les autres ont de lui.
  • Collectivement:

Assumant la part qui lui correspond dans les travaux, les cérémonies et charges de L’Ordre sous toutes ses formes, en tout lieu et moment où on le lui ordonne.

Quelques qu’aient été jusqu’à ce jour son expérience de la vie, ses opinions, ses convictions ou pratique d’une croyance ou d’une confession philosophique et religieuse -même quand il n’en a eu aucune – seules compte:

  • Sa Foi dans le Christ et dans un Ordre transcendant tout ce qui existe.
  • Son respect des lois de la Création et son désir d’approfondir sa connaissance afin de s’ajuster toujours mieux à elles.
  • Sa sincérité dans la quête des Voies de L’unité tant sur le plan personnel que sur le plan mondial.

Tout le conduit par le moyen de l’INVESTITURE à prononcer les trois VŒUX de:

  • PAUVRETE en esprit.
  • PURETE qui ne signifie pas necessairement chasteté.
  • OBEISSANCE qui est une discipline librement acceptée, acte volontaire basé sur la CONFIANCE qui est une des manifestation de la FOI.

L’Ordre oblige, par la même, chacun à:

  • Prier.
  • Ecouter.
  • Discipliner sa pensée, sa langue, ses gestes.
  • Vaincre ses imperfections, ses désirs.
  • Combler ses lacunes personnelles.
  • Etre présent dans l’Ordre.
  • Participer activement à ses travaux.
  • Vivre templièrement chaque instant de son existence.
  • Aimer et servir son prochain quel qu’il soit.

Telle est en résumé la Règle basique pour chacun..

Tout templier doit participer à l’office de sa commanderie ou de sa Province (par défaut, au service religieux de sa confession) et se rendre à autant de convocations qui lui seront faites.

Les quatre grandes festivités de l’Ordre sont:

  • l’Epiphanie (6 janvier).
  • Pâques (du Vendredi Saint au dimanche de la résurrection).
  • La Saint Jean-Baptiste (24 juin).
  • La Saint Michel (29 septembre).
  • A ceux qui peuvent ajouter d’autres célébrations (18 mars, 12 juin, Assomption, la Saint Bernard, le 13 octobre, etc.).

Contribution a la vie materielle de l’Ordre.-

Le templier vit et agit sachant que chacun , ici-bas, n’est rien plus que le dépositaire des biens matériels et spirituels qui lui ont été confiés, c’est dire hérités des précédentes générations ou que la providence nous donne pour que nous les conquérissions avec la sueur de notre front, non pour nous-même (NON NOBIS) sinon pour le meilleur de l’homme, pour la gloire de Dieu.

Etant le corps de l’Ordre, ses charges et nécessités, le Templier est appelé à contribuer en fonction de ses ressources, d’une manière croissante avec sa progression dans l’Ordre.

De toute façon, il est toujours louable, qu’un Templier, s’il peut et s’il veut fasse un effort supplémentaire.

Si pour les hommes de notre temps -et pour tout autant le Templier – cette contribution constitue et combien un sacrifice, le Templier réalise un acte d’amour à mesure de sa prise de conscience et du don de soi-même.

Les biens de l’Ordre, comme ceux qui peuvent être remis par ses membres et inclus par quelques personnes physique ou juridique externe, sont complètement inaliénables à la communauté et à ce titre sont administrées conformément aux règles strictes de la Tradition templière.

L’office religieux de l’ordre du temple.-

Le temps vient de ce que l’Ordre va ouvrir plus amplement les portes de son office à tous les croyants, à tous les cherchants sincères à tous les pratiquants et non pratiquants, perturbés par les convulsions d’un monde qui a perdu son chemin et pour les églises en lesquelles s’éteint la vraie Lumière.

L’office doit être ouvert à tous ceux qui le peuvent dans les conditions qui leur seront indiquées.

L’Ordre du temple et l’Eglise de Rome.-

L’ordre n’est pas une religion. Il est LA religion. Bien plus que chrétien, il est christique.

C’est dire que s’il vient pour convertir (au sens etymologique) il se propose comme un point de convergeance pour réunir au delà des barrières formelles et théologiques. L’Ordre n’oublie certainement pas, Que le Pape est le Vicaire du Christ, chef de l’Eglise de Pierre que reconnaît l’Ordre. Rappellez-vous que, au moyen age, il ne dépendait que du Saint Père à l’exclusion de toute autre dépendance.

Pour cela L’Ordre du Temple consacre à sa sainteté, une piété filiale, une fraternelle déference et obeissance dans la mesure où il ne contredit pas l’immense espérance d’une reconnaissance qui effacerait la dissolution inique de 1312 et qui depuis ce moment tache de boue la face de l’Eglise.

La presence et le rôle des femmes dans l’Ordre.-

Etant la Milice du Christ, L’Ordre respecte les Lois de la Création, telles que Dieu les a rétabli, et en particulier le principe de dualité. Selon celui-ci, toute œuvre pour être veritablement complète, necessite l’intervention conjointe du principe masculin et de la faculté feminine, c’est dire des polarités complémentaires sans lesquelles n’existerait aucun équilibre.

Comme casi tous les Ordres religieux, qui toujours ont compté avec un Ordre parallèle féminin et bien que les historiens prétendent le contraire (ou ont mal lu les registres du Temple), il y avait des femmes dans l’Ordre. On les appellait les « discrètes  » ou les « Dames » aujourd’hui, on les dénomine « amazones blanches » bien qu’elle restent discrètes.

A l’image de Marie, elles ont comme tâche la plus importante d’aider au plein accomplissement de la mission de leur mari (quand elle sont mariés) ou de l’Ordre (quand elle ne le sont pas). Cela exige d’elle beaucoup de dévouement, de discrétion, de renoncement à tout comportement spectaculaire, et ne les exempte pas d’efficacité et de responsabilités. Pourtant, elles possèdent aussi la jubilation. Ainsi est le fruit même du respect que l’homme, entre nous, doit à sa femme puisque le couple est une œuvre alchimique.

En toute femme revit Marie, qui est la Terre, la chair, la sustance universelle, la Mère par qui tout se manifeste sans laquelle rien n’est manifesté, qui nous enseigne ses dogmes maternels.

Publié dans : L'ordre des Templiers |le 19 novembre, 2006 |197 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

197 Commentaires Commenter.

1 18 19 20
  1. le 13 septembre, 2014 à 22:18 wagner écrit:

    Bonjour,

    Depuis longtemps je pense a devenir soit chevalier ou soit templier a l’ordre de notre Seigneur et DIEU, mais comment faire pour faire partie de l’ordre de la confrerie ? Merci pour votre réponse.

  2. le 23 septembre, 2014 à 9:30 Khan écrit:

    Intéressant tout ça… comment change-t-on le monde?

  3. le 29 septembre, 2014 à 11:50 Benoit écrit:

    bonjour,

    chrétien de foi, je souhaite intégrer votre ordre.
    N’ayant point pratiquer depuis mes communions, retrouver des racines religieuses et représentatives de mes origines est devenu important.

    La vie que je mène aujourd’hui me satisfait, mais je veux renouer avec ma chrétienté par votre ordre pour l’améliorer, pour comprendre et voir de nouveau par dieu.

    Benoit

  4. le 6 octobre, 2014 à 19:11 le hegarat écrit:

    Comment rejoindre l’ ordre si on a pas de parrain

  5. le 10 novembre, 2014 à 3:58 caron écrit:

    bonjour, je suis très interessé pour intégrer l’Ordre veuillez me contacter. Cordialement.

  6. le 21 novembre, 2014 à 17:29 franck écrit:

    bonjour,
    je voudrai intégré l ordre des templiers

  7. le 25 décembre, 2014 à 11:11 severine écrit:

    Bonjour,
    Je souhaite appliquer au quotidien l’idéal des chevaliers et être au service du bien, et non d’une poignée de personnes en raison de leur rang, au mépris de toute valeur. J’aimerai utiliser la fin de ma vie pour essayer de devenir juste, avec honneur, humilité et probité. Pouvez-vous m’y aider?

1 18 19 20

Laisser un commentaire

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...