Grands noms des Croisades

ecu_7.gifDrogon seigneur de Nesle et seigneur de Falvy. Il participe à la Première Croisade.
 
Yves III seigneur de Nesle et seigneur de Falvy, comte de Soissons 1146-1177. Il participe à la Deuxième Croisade.
Jean III seigneur de Falvy et seigneur de La Herelle. Il participe à la Huitième Croisade, épouse : Béatrix fille de Guillaume comte de Joigny, en 1260: Jeanne comtesse d’Aumale et comtesse de Ponthieu fille de Simon comte d’Aumale, morte en 1278.
Jean IV seigneur de Falvy et seigneur de La Herelle, mort en 12/1300. Il participe à la Huitième Croisade, épouse: Marie, Jeanne fille de Jean seigneur d’Audenarde.
Raoul III Le Bon comte de Soissons, mort le 04/01/1236. Il participe à la Troisième Croisade,épouse en 1183: Alix ou Adèle fille de Robert comte de Dreux puis Yolande fille de Geoffroy IV seigneur de Joinville,  Puis, Agnès dame de Hans fille de Jacques seigneur d’Avesnes.

Raoul vicomte de Soissons et seigneur de Cœuvres. Il participe aux Septième et Huitième Croisades, épouse: Comtesse fille de Jean I seigneur de Hangest.

Jean II Le Bon ou Le Bègue comte de Soissons, mort en 1270. Il participe à la Huitième Croisade, épouse: Marie dame de Chimay et dame du Tour fille de Roger seigneur de Chimay puis Mahaud comtesse de Chartres et dame d’Amboise et dame de Montrichard et dame de Chaumont fille de Sulpice III seigneur d’Amboise.
Philippe Le Grammairien mort en 1096 (lors de la Première Croisade). Il participe à la Première Croisade
Robert III comte d’Alençon, mort le 08/09/1217. Il participe à la Croisade des Albigeois, épouse: Jeanne fille de Josbert seigneur de La Guerche puis Emme dame de Laval fille de Gui V seigneur de Laval.
Rotrou II comte du Perche et seigneur de Mortagne, mort en 1143. Il participe à la Première Croisade.

           

        épouse en 1102: Mathilde fille naturelle d’Henri I roi d’Angleterre, morte en 1120 puis  Havoise ou Harvise fille de Gauthier d’Evreux comte de Salisbury, née en 1118, morte en 1152.


Rotrou III comte du Perche, mort en 1191 (lors de la Troisième Croisade),épouse: Mahaut fille de Thibaud II comte de Champagne, morte en 1184.

Etienne duc de Philadelphie, tué le 14/04/1205 (à Andrinople). Il participe à la Quatrième Croisade.
Geoffroy II comte du Perche et comte de Mortagne, mort en 1202. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Mathilde fille d’Henri XII duc de Saxe, morte en 1209.

Gui II comte de Ponthieu, mort en 1147 (lors de la Deuxième Croisade).
Jean I comte de Ponthieu et comte de Montreuil, mort en 1191 (lors de la Troisième Croisade).
Conrad III né en 1093, duc de Franconie, puis roi des Romains et roi d’Italie 13/03/1138-15/02/1152, duc de Bavière 1141-1143. Il est un des chefs de la Deuxième Croisade, épouse en 1136: Gertrude fille de Bérenger II comte de Soulzbach, morte en 1146.

Frédéric I Barberousse (III duc d’Alsace et duc de Souabe) né en 1122, duc d’Alsace et duc de Souabe 1147-03/1152, puis roi des Romains et roi d’Italie 03/1152-18/06/1155, puis empereur du Saint Empire Romain Germanique et roi d’Italie 18/06/1155-10/06/1190 se noie (lors de la Troisième Croisade dont il est un des chefs). Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1147: Adélaïde fille de Diepold III margrave von Vohburg, née en 1122, morte en 1190. Divorce en 1153     puis en 1156: Béatrice I comtesse de Bourgogne fille de Renaud III co comte de Bourgogne, morte en 1184.

Frédéric VI né en 1167, duc d’Alsace et duc de Souabe 1170-1191. Il participe à la Troisième Croisade, épouse en 1189: X fille de Béla III roi de Hongrie.


Frédéric II-Roger Stupeur du Monde (I roi de Sicile, VI duc d’Alsace et duc de Souabe) né en 1194, roi des Romains 1196-1224, puis empereur du Saint Empire Romain Germanique 1224-13/12/1250, roi de Sicile (etc) 1197-1212 et 1220-13/12/1250, duc d’Alsace et duc de Souabe 1212-1216, roi d’Italie 1215-13/12/1250, co roi titulaire de Jérusalem 1225-1228. Il est le chef de la Sixième Croisade, épouse en 1210: Constance fille d’Alphonse II roi d’Aragon, morte en 1222 puis en 1225: Isabelle II co reine titulaire de Jérusalem fille de Jean I co roi titulaire de Jérusalem, morte en 1228.


Guillaume seigneur de Mello. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Ermentrude de Bulles.

Dreux IV seigneur de Saint-Bris et seigneur de Baulche, mort le 03/03/1218. ? connétable de France. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Ermengarde fille de Dreux seigneur de Moucy.


Guillaume I Le Jeune seigneur de Saint-Bris Dreux seigneur de Loches et seigneur de Châtillon-sur-Indre. Il participe à la Septième Croisade, épouse: Isabelle dame de Mayenne fille de Juhael II seigneur de Mayenne.

Guillaume II seigneur de Saint-Bris, mort en 1248. Il participe à la Septième Croisade
Godefroi I de Bouillon né vers 1058, marquis d’Anvers et comte de Verdun 1076-1096 abdique,

                  duc de Basse-Lorraine (ou de Bouillon) et prince de Stenay et prince de Monzon 1087-1096 abdique,

                  comte de Boulogne (etc) 1093-1096 abdique, puis devient avoué du Saint-Sépulcre

                  22/07/1099-17/07/1100 (empoisonné ?). Il est un des chefs de la Première Croisade.

Baudoin I (adopté par Thoros prince d’Edesse) né en 1058, comte d’Edesse 1098-17/07/1100, puis  roi de Jérusalem 17/07/1100-02/04/1118. Il est un des chefs de la Première Croisade.
Eustache III comte de Boulogne (etc) 1096-1125. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1102: Marie fille de Malcolm III roi d’Ecosse, morte en 1116.

Baudoin II du Bourg né en 1058, comte d’Edesse 17/07/1100-02/04/1118, puis roi de Jérusalem 02/04/1118-21/08/1131. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1101: Morafia fille de Gabriel de Mélitène, morte en 1127.

Guerric I seigneur de Coligny et seigneur de Revermont. Il participe à la Deuxième Croisade.
Hugues né en 1170, seigneur de Coligny et seigneur de Revermont et seigneur de Saint-André-sur-Suran et seigneur de Châtillon et seigneur de Corneille et seigneur de Varey et seigneur de Saint-Sorlin, tué le 02/09/1205. Il participe à la Quatrième Croisade,épouse en 1193: Béatrix dauphine de Viennois et comtesse d’Albon fille de Guigues V dauphin de Viennois, morte en 1228.

Richard prince de Salerne. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse: X fille d’Eudes Le Bon


Bohémond I né en 1054, prince de Tarente, prince d’Antioche 03/06/1098-1104 abdique, mort en 1111. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1105: Constance fille de Philippe I roi de France, morte en 1125

Tancrède prince de Tibériade et prince de Galilée, puis devient prince d’Antioche 1104-1112, Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1106: Cécile fille de Philippe I roi de France.


Guillaume V Le Vieux né en 1110, marquis de Montferrat 1135-1190. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1133: Judith fille de Léopold III margrave d’Autriche, morte en 1168.

Conrad prince de Tyr 1187-1192, marquis de Montferrat 1190-1192, co roi titulaire de Jérusalem 1192-1192 assassiné. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Théodora fille d’Andronic Ange, en 1190: Isabelle I co reine titulaire de Jérusalem fille d’Amaury I roi de Jérusalem, morte en 1205.

Boniface I né en 1150, marquis de Montferrat 1192-1207, roi de Salonique 1204-1207 décapité par les Valques. Il est un des chefs de la Quatrième Croisade, épouse en 1170: Hélène de Busca morte en 1204, en 1204: Marguerite fille de Béla III roi de Hongrie.

Renaud Barthelemy  tué lors de la Première Croisade en 1096 (à Nicée).

Hugues III seigneur de Broyes et seigneur de Châteauvillain et seigneur d’Arc et seigneur de Baye et seigneur de Néelle et seigneur de Villenosse et seigneur de Champigny-sur-Aube, mort en 1199. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1144: Stéphanie fille de Renaud I comte de Bar, en 1178: Isabelle dame de Baudement, morte en 1239.

Nicolas seigneur de Mailly et seigneur de Senlis. Il participe à la Quatrième Croisade, épouse: Ermogie ou Amélie de Beaumont.

Gilles I seigneur de Mailly et seigneur d’Auteville et seigneur de Nedon et seigneur d’Auvilliers et seigneur d’Acheu et seigneur de Vavans et seigneur de Colincamp et seigneur de Ploich et seigneur d’Andinser et seigneur de Meiseroles, mort en 07/1255. Il participe à la Septième Croisade, épouse: Avicie fille de Vautier seigneur de Heilly.

Gilles II seigneur de Mailly et seigneur d’Acheu et seigneur de Ploich et seigneur d’Andinser. Il participe à la Huitième Croisade, épouse: Jeanne dame de Talmas et dame de L’Orsignol et dame de Buire-aux-Bois fille de Thibaut d’Amiens

Etienne comte d’Aumale et comte de Holdernesse, mort en 1127. Il participe à la Première Croisade, épouse: Hedwige.

Etienne III-Henri né en 1046, comte de Blois (etc) et comte de Brie et comte de Meaux et comte de Provins 1089-18/07/1102, comte de Troyes 1093-18/07/1102 tué. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1081: sainte Alix ou Adèle ou Adélaïde fille de Guillaume I roi d’Angleterre, morte en 1137.

Thibaud I ou V Le Bon né en 1130, comte de Blois et comte de Chartres 17/03/1181-1191 (lors de la Troisième Croisade). Vers 1152 sénéchal de France, épouse : Sibylle de Château-Renard puis  en 1174: Alix fille de Louis VII roi de France, morte en 1184.

Louis comte de Blois et comte de Chartres 1191-14/08/1205, duc de Nicée 1204-14/08/1205.  Il participe à la Quatrième Croisade, épouse en 1184: Catherine comtesse de Clermont-en-Beauvaisis fille de Raoul I comte de Clermont-en-Beauvaisis, morte en 1218.

Henri I Le Libéral né en 1126, comte de Champagne et comte de Blois (etc) et comte de Brie et comte de Troyes (etc) 10/01/1152-17/03/1181. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1164: Marie fille de Louis VII roi de France, morte en 1198

Henri II né en 1166, comte de Champagne et comte de Troyes et comte de Meaux et comte de Provins et comte de Brie et vicomte de Châteaudun et seigneur de Montagu et seigneur de Montagne et seigneur de Vierzon et seigneur de Saumur et seigneur de Coucy 17/03/1181-1197, co roi titulaire de Jérusalem 1192-1197 se tue en tombant d’une fenêtre (meutre ?). Il participe à la Troisième Croisade,épouse en 1192: Isabelle I co reine titulaire de Jérusalem fille d’Amaury I roi de Jérusalem, morte en 1205

Thibaud V (III comte de Champagne) né en 1179, comte de Champagne (etc) 1197-25/05/1201. Il devait être le chef de la Quatrième Croisade, épouse en 1199: Blanche I fille de Sanche VI roi de Navarre, morte en 1229

Thibaud II (V comte de Champagne, VII comte de Troyes (etc)) né en 1238, roi de Navarre et comte de Champagne (etc), pair de France 10/07/1253-04/12/1270. Il participe à la Huitième Croisade, épouse en 1258: Isabelle fille de Louis IX roi de France, morte en 1271.

Etienne I comte de Sancerre, mort en 1191 (lors de la Troisième Croisade), épouse en 1153: Mathilde ou Alix fille de Geoffroy III seigneur de Donzy.

Henri I né en 1165, duc de Brabant et comte de Louvain et marquis d’Anvers 10/08/1190-05/09/1235. Il participe à la Troisième Croisade, épouse en 1179: Mathilde fille de Mathieu de Lorraine, morte en 1210 puis en 04/1213: Marie fille de Philippe II roi de France, morte en 1238.

Conon comte de Duras (etc) et seigneur de Rochefort. Il meurt lors de la Troisième Croisade.
Gérard I comte de Loos, mort le 02/09/1191 (lors de la Troisième Croisade), épouse en 1135: Adélaïde fille d’Henri comte de Gueldre.

Thierry sénéchal de l’Empire Latin de Constantinople. Il participe à la Quatrième Croisade.

 Guillaume tué en 1206. Il participe à la Quatrième Croisade.

Gérard II comte de Reneck. Il participe à la Sixième Croisade.
Geoffroy IV Le Jeune ou Le Valet seigneur de Joinville, mort en 1190. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Helvide fille de Gui I seigneur de Dampierre.

Jean Boutefeux seigneur de Joinville, mort en 1317. Il s’agit du mémoraliste de Saint Louis. Il participe à la Septième Croisade, épouse en 1231: Ordile ou Adélaïde fille d’Henri V comte de Grandpré. Puis  Alix dame de Risnel fille de Gautier seigneur de Risnel. Puis en 1301: Marguerite fille d’Henri II comte de Vaudémont, morte en 1336.


Guillaume I Le Charpentier vicomte de Melun. Il participe à la Première Croisade.
 
Simon seigneur de La Loupe et seigneur de Marcheville, tué le 11/07/1302 (à Courtrai). 1290 maréchal de France. Il participe à la Huitième Croisade, épouse Marie ou Anne dame de La Salle.

Raoul I seigneur de Montfort (en Bretagne) et seigneur de Gaël, mort en 1097. Il participe à la conquête de l’Angleterre avec Guillaume Le Conquérant et à la Première Croisade, épouse: Emma fille de Guillaume de Breteuil comte de Herefort.

Alain. Il participe à la Première Croisade.
 
Eric seigneur d’Herment, mort le 02/08/1270. 1265 maréchal de France. Il participe à la Huitième Croisade

Louis seigneur de Montferrand et seigneur d’Herment, mort le 26/09/1280. Il participe à la Huitième Croisade.
Pierre I né en 1126, mort en 1179. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1150: Elisabeth dame de Courtenay et dame de Tanley et dame de Champignelles et dame de Charny et dame de Montargis fille de Renaud seigneur de Courtenay.

Jean né en 1226, archevêque-duc de Reims (pair de France) 1266-20/08/1270 (lors de la Huitième Croisade).

Ithier II seigneur de Tocy et seigneur de Puisaye. Il participe à la Première Croisade.
Ithier III seigneur de Tocy et seigneur de Puisaye. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse: Elisabeth fille de Renaud II comte de Joigny.

Pierre seigneur de Fay et seigneur de Capdeuil. Vers 1090. Il participe à la Première Croisade.
Pons seigneur de Fay et seigneur de Capdeuil et seigneur de La Voûte. Il participe à la Première Croisade.

Henri II Jasomirgott (IV comte palatin du Rhin et XI duc de Bavière) né en 1112, comte palatin du Rhin 1139-1142, margrave puis 1156 duc d’Autriche 1141-1177 tué, duc de Bavière 1143-1156. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1142: Gertrude fille de Lothaire III empereur du Saint Empire Romain Germanique, morte en 1143 puis en 1148: Théodora fille d’Andronic Comnène, morte en 1183.

Léopold V Le Pieux né en 1157, duc d’Autriche 1177-1194, duc de Styrie 1192-1194. Il participe à la Troisième Croisade, épouse en 1174: Hélène fille de Géza II roi de Hongrie, morte en 1199.

Bertrand et Hugues de Galard de Béarn participe à la Septième Croisade.
 
Henri I comte d’Eu 1096-12/07/1140. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse: Marguerite fille de Guillaume comte de Chartres, morte en 1145.

Robert III Courteheuse né en 1051, duc de Normandie et comte de Rouen 09/09/1087-28/09/1106 abdique, mort le 10/02/1134. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1100: Sibylle fille de Geoffroy comte de Conversano, morte en 1103.
Robert II Le Jérosolimitain comte de Flandre 12/10/1093-03/12/1111. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1092: Clémence fille de Guillaume I comte de Bourgogne, morte en 1129.


Baudoin II de Jérusalem né en 1056, comte de Hainaut (etc) 20/02/1071-1098 (tué lors de la Première Croisade), épouse en 1084: Ide ou Alix fille d’Henri II comte de Louvain, morte en 1139

Henri I né en 1176, empereur Latin de Constantinople 14/05/1205-11/06/1216. Il est un des chefs de la Quatrième Croisade, épouse le 04/02/1207: Agnès fille de Boniface I marquis de Montferrat, morte en 1208 puis en 1209: Marie fille de Kaloyan tsar de Bulgarie puis – Eustache, épouse: X fille de Michel I Comnène despote d’Epire puis – Sibylle morte en 1217 puis épouse en 1195: Guichard III Le Grand seigneur de Beaujeu, mort en 1216.

Baudoin VI (I empereur Latin de Constantinople, IX comte de Flandre) né en 07/1171, comte de Hainaut (etc) et comte de Flandre, pair de France (pour Flandre) 17/12/1195-14/04/1205, empereur Latin de Constantinople 12/04/1204-14/04/1205 capturé et exécuté par les Bulgares. Il est un des chefs de la Quatrième Croisade, épouse en 1186: Marie fille d’Henri I comte de Champagne, morte en 1204.

Mathieu II Le Grand Connétable seigneur de Montmorency et seigneur de Feuillarde et seigneur de Deuil et seigneur de Château-Baffot et seigneur d’Espinay et seigneur d’Herouville et seigneur de Conflans-Sainte-Honorine et seigneur de Taverny et seigneur de Saint-Brice et seigneur de Groley et seigneur d’Attichy 1189-24/11/1230. ? connétable de France.  Il est un des chefs de la Quatrième Croisade, épouse: Gertrude fille de Raoul III comte de Soissons, morte en 1220 puis Emme dame de Laval fille de Gui V seigneur de Laval.

Hermann III Le Gros margrave de Bade 1130-1160. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1134: Berthe fille de Simon I duc de Lorraine puis Marie fille de Sobieslav I duc de Bohême.

Hugues III né en 1148, duc de Bourgogne et comte de Charolais et comte de Langres 1162-23/08/1192. Il participe à la Troisième Croisade ,épouse en 1165: Alix fille de Mathieu I duc de Lorraine, morte en 1200. Divorce en 1183 puis en 1183: Béatrix dauphine de Viennois et comtesse d’Albon fille de Guigues V dauphin de Viennois, morte en 1228.

Richard I Cœur de Lion né en 1157, co duc d’Aquitaine (etc) 1169-06/04/1199, roi d’Angleterre et seigneur d’Irlande et comte d’Anjou (etc) et duc de Normandie 06/07/1189-06/04/1199 tué. Du  11/12/1192 au 04/02/1194 emprisonné en Allemagne. Il est un des chefs de la Troisième Croisade, épouse en 1191: Bérengère fille de Sanche VI roi de Navarre, morte en 1230.

Guillaume III né en 1224, mort le 06/06/1251. Il participe à la Septième Croisade, épouse en 1247: Béatrix fille d’Henri II duc de Brabant, morte en 1288.

Guillaume III comte de Nevers et comte d’Auxerre, mort le 21/11/1161. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1140: Ide fille d’Engelbert II duc de Carinthie, morte en 1178.

Gui I seigneur de Mirepoix. Il participe à la Croisade des Albigeois où il reçoit la seigneurie de Mirepoix, épouse: Guiburge fille de Simon III seigneur de Montfort

Simon IV seigneur de Montfort et comte de Leicester, comte de Toulouse et duc de Narbonne et duc de Septimanie et comte de Nîmes et comte d’Albi et comte du Gévaudan et comte de Rouergue et comte de Quercy, pair de France 01/1215-25/06/1218 tué. Il est le chef de la Croisade des Albigeois, épouse: Alix fille de Bouchard V seigneur de Montmorency, morte en 1221.

Raoul I comte de Clermont-en-Beauvaisis, mort en 07/1191. ? connétable de France. Il participe à la Troisième Croisade,  épouse: Alix dame de Breteuil fille de Valéran III seigneur de Breteuil.

Cono I seigneur d’Adrianople, mort en 1218. Il est un des chefs de la Quatrième Croisade.
 
Archambaud VII Le Fort seigneur de Bourbon 1126-1171. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse: Agnès fille d’Humbert II comte de Savoie.

Archambaud XI Le Jeune seigneur de Bourbon 1238-15/01/1248 (lors de la Septième Croisade).épouse: Yolande comtesse de Nevers et comtesse d’Auxerre et comtesse de Tonnerre et dame du Perche-Goët et dame de Montjoy et dame de Thorigny et dame de Broigny et dame de Donzy et dame de Saint-Aignan fille de Gui I comte de Saint-Pôl.

Hugues I Le Grand né en 1057, seigneur de Chaumont-en-Vexin, mort le 18/10/1102. Il est un des chefs de la Première Croisade, épouse en 1080: Adélaïde comtesse de Vermandois et comtesse de Valois fille d’Herbert IV comte de Vermandois.

Henri (Enrico) Dandolo doge de Venise 01/01/1193-1205. Il est un des chefs de la Quatrième Croisade qui prend Constantinople.
 
Hardouin V baron de Maillé. Il participe à la Septième Croisade, épouse: Jeanne fille d’Hugues seigneur de Bauçay.

Gilbert ou Gauthier Payen. Il participe à la Première Croisade.
 
Calo II seigneur de Caumont. Il participe à la Première Croisade.
 
Foulques seigneur de Beauvau, tué en 1190 (lors de la Troisième Croisade)   épouse: Claudine Landry

Raymond seigneur de L’Isle. Il participe à la Première Croisade.
 
Clérembault seigneur de Noyers. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Alix fille d’André seigneur de Rameru

Jean I seigneur d’Aumont et seigneur de La Neufville-d’Aumont et seigneur du Mesnil. Il participe à la Septième Croisade, épouse: Mabille.

Henri IV né en 1150, comte de Grandpré, tué en 1211 (lors de la Croisade des Albigeois), épouse: Isabeau fille de Raoul I seigneur de Coucy puis Agnès dame de Hans fille de Jacques seigneur d’Avesnes.

Guillaume V Le Jeune baron du Bec-Crespin et seigneur d’Estrepagny et seigneur de Dangu et dame de Mauny et seigneur de Neaufle. Vers 1282 maréchal de France. Il participe à la Huitième Croisade. épouse: Jeanne baronne de Varenguebec et dame de la Luthumière et dame de Mortemer fille de Guillaume de Mortenier baron de Varenguebec.

Decan seigneur d’Uzès, mort le 30/08/1138. Il participe à la Première Croisade, épouse: Marie dame de Posquières fille de Rostaing I seigneur de Posquières.
Raymond I Pelet Le Croisé seigneur d’Alais. Il participe à la Première Croisade, épouse: Agnès.
 
Bernard III seigneur de Moreuil. Il participe à la Quatrième Croisade, épouse: Marie.
Henri seigneur de Boufflers et seigneur de Morlay et seigneur de Campigneulles. Il participe à la Septième Croisade, épouse: Elisabeth de Brimeu
Gauthier III seigneur de Nemours, mort le 28/08/1270 (peste lors de la Huitième Croisade). 1257 maréchal de France,  épouse: Alix.
Guillaume I seigneur de Sabran. Il participe à la Première Croisade.
 
Roger seigneur de Wavrin et seigneur de Saint-Venant et seigneur de Malannoy, mort en 1215. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Adelide fille d’Arnoul I comte de Guînes. Puis de Sibille.
Wallo mort en 1098. Il participe à la Première Croisade, épouse: Humberge fille d’Hugues seigneur du Puiset.
Bernard seigneur de Pardaillan et seigneur de Gondrin. Vers 1230. Il participe à la Huitième Croisade.
 
Golfier Le Grand seigneur de Las Tours et seigneur de Hautefort. Il participe à la Première Croisade, épouse: Agnès fille de Ranulfe III vicomte d’Aubusson
Hugues seigneur de Vergy et seigneur d’Autrey. Il participe à la Troisième Croisade, épouse: Gilles fille de Garnier seigneur de Trainel.
Thierry seigneur de Bitche, comte de Flandre et comte d’Artois 28/07/1128-04/02/1168. Il participe à la Deuxième Croisade, épouse en 1128: Marguerite fille de Renaud II comte de Clermont-en-Beauvaisis, morte en 1130 puis en 1130: Sybille fille de Foulques V comte d’Anjou, morte en 1165.
Jean I comte de Brienne, co roi titulaire de Jérusalem 14/09/1209-1225 abdique, mort en 03/1237. cf: dessus (Première branche). Il est le chef de la Cinquième Croisade, épouse le 14/09/1209: Marie co reine titulaire de Jérusalem fille de Conrad co roi titulaire de Jérusalem, morte en 1212. en 1214: Stéphanie ou Rita fille de Léon II roi de Petite-Arménie, morte en 1219, en 1224: Bérengère fille d’Alphonse IX roi de Castille, morte en 1237.
 

Publié dans : L'ordre des Templiers |le 17 septembre, 2006 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 16 octobre, 2006 à 15:57 Dutour écrit:

    « Jean II Le Bon ou Le Bègue comte de Soissons, mort en 1270. Il participe à la Huitième Croisade, épouse: Marie dame de Chimay et dame du Tour »

    Auriez-vous une quelconque information qui pourrait mettre en liaison cette « Dame Du Tour » ou « De Turno » de part son sceau, et Jean Du Tour (ou Jehan De Turno) qui était trésorier du Temple de Paris en 1300 ?
    D’avance, merci.
    M.Dutour

  2. le 8 décembre, 2006 à 14:01 sylvie Lefebvre écrit:

    j’étais à la recherche d’une agnés de Soissoins qui épousa un Jehan de Bazentin de Montauban vers 1210 ainsi que d’un comte gilbert dAverdoingt qui auarit participait aux croisades vers 1175
    Merci pour les informations sur les croisades SL

  3. le 10 décembre, 2006 à 20:39 nonnobisdominenonnobissednominituodagloriam écrit:

    ANCIENNE NOBLESSE de MONTAUBAN-DE-BRETAGNE

    Le comté de Montauban : La seigneurie de Montauban semble bien être un démembrement de la baronnie de Montfort car son premier possesseur Olivier de Montauban était un frère puîné de Guillaume, sire de Montfort (nota : dans sa séance du 11 janvier 1898, la Société Archéologique d’Ille-et-Vilaine a entendu une intéressante dissertation sur l’origine de Montauban, résumée en ces termes par le secrétaire : « M. de Bellevue, s’appuyant sur l’identité des armoiries, l’opinion de tous les auteurs anciens et l’affirmation des Montauban eux-mêmes, dit ces seigneurs juveigneurs des Rohan, et venus vers le milieu du XIIème siècle en possession de la seigneurie de Montauban par l’alliance d’Alain II de Rohan avec Gosceline de Montfort. – M. de la Borderie combat cette opinion. D’après l’éminent membre de l’Institut, si la seigneurie de Montauban fut démembrée de Gaël-Montfort seulement après 1152, comme l’affirme Dom Morice dans ses Preuves, et constituée à cette époque en faveur de l’un des puînés de la maison de Montfort-Gaël, on doit forcément en conclure que les sires de Montauban tirent leur origine des Montfort-Gaël et non des Rohan »). Cet Olivier Ier vivant en 1180 eut entre autres enfants Raoul, seigneur de Montauban, mort sans postérité, et Amaury, dit de Montfort ; celui-ci hérita de son frère, fut à son tour seigneur de Montauban, épousa une femme appelée Hermine et en eut un fils Philippe qui lui succéda à Montauban. Philippe, sire de Montauban en 1230, s’unit à une dame nommée Gasceline dont il eut Olivier II, son successeur ; ce dernier en 1246 et 1258 confirma les donations pieuses faites par son aïeul. Amaury et son bisaïeul Olivier, ce qui justifie la filiation qui précède. Olivier II s’unit à Jeanne de Porhoët, fille d’Eudon, et fut père d’Alain Ier, sire de Montauban ; celui-ci épousa Mahaut de Montfort décédée en 1279, et mourut lui-même après 1285. Vinrent ensuite Olivier III, dont la femme se nommait Louise et qui décéda en 1286 ; ce seigneur donna à Guillaume, sire de Lohéac, la jouissance pendant dix ans de sa terre de Montauban (Dom Morice, Preuves de l’Histoire de Bretagne, I, 1079) ; — Olivier IV, marié avant 1314 à Julienne Tournemine, veuve de Raoul de Montfort, pour laquelle union il eut une réhabilitation du Pape en 1320 à cause de sa parenté avec ledit Raoul ; — Jean Ier, qui eut la tête tranchée à Paris en 1344 et auquel, faute d’enfants, succéda son frère Alain II, décédé en 1357 et inhumé en la chapelle de Montauban, dans l’église des Jacobins de Dinan (Du Paz, Histoire généalogique de plusieurs maisons de Bretagne) ; — Olivier V, époux de Jeanne de Malemains qu’il perdit vers 1383 ; — Olivier VI, qui s’unit à Mahaud d’Aubigné, dame de Landal, veuve en 1389 ; — Guillaume, sire de Montauban, fils des précédents, qui jura fidélité au duc Jean IV en 1393 ; il épousa d’abord Marguerite de Lohéac, puis en 1411 Bonne Visconti ; chancelier de la reine Ysabeau de Bavière et chambellan du Dauphin, il fut aussi capitaine de Dinan ; — Jean II, qui épousa Anne de Keranrais, et rendit aveu au duc de Bretagne, en 1456, pour sa seigneurie de Montauban (Archives de Loire-Inférieure, voir Montauban) ; il fut amiral de France et maréchal de Bretagne, mourut en 1466 et ne laissa qu’une fille nommée Marie. Marie de Montauban, dame dudit lieu, épousa : – 1° en 1443, Louis Ier de Rohan, seigneur de Guémené, mort vers 1450, et – 2° Georges de la Trémoille ; elle décéda le 16 février 1476. Son fils aîné, Louis II de Rohan, sire de Guémené, devint après sa mort seigneur de Montauban. Il s’unit en 1455 à Louise de Rieux et mourut en 1508. Louis III de Rohan, sire de Guémené, fils d’autre Louis de Rohan, mort avant son père dès 1498, et de Renée du Fou, succéda à son grand-père ; il épousa en 1511 Marie de Rohan, fille du vicomte de Rohan, et mourut le 14 juin 1526. — Louis IV de Rohan, sire de Guémené, s’unit à Catherine de Laval, fille du comte de Laval. — Louis V de Rohan, prince de Guémené, épousa – 1° en 1557 Léonore de Rohan ; – 2° Françoise de Laval. Tous ces seigneurs de Guémené possédèrent Montauban. Du premier mariage de Louis V sortit un fils puîné, Pierre de Rohan auquel son père donna en 1591 le comté de Montauban. Ce Pierre de Rohan épousa : – 1° Madeleine de Rieux-Châteauneuf ; – 2° Antoinette de Bretagne-Avaugour. Il n’eut qu’une fille, fruit de sa première union, Anne de Rohan, qui s’unit en 1617 à son cousin germain Louis de Rohan, prince de Guémené et duc de Montbazon, auquel elle apporta le comté de Montauban : cette dame mourut en 1685. Son fils, Charles de Rohan, prince de Guémené, mari de Jeanne de Schomberg, fut ensuite comte de Montauban et mourut en 1699. Dans le partage de la succession de ce seigneur en 1711, sa fille Thérèse de Rohan reçut le comté de Montauban, mais à la mort de cette dame Montauban échut à son neveu. En 1768, Jules-Hercules de Rohan, prince de Guémené et duc de Montbazon, se trouvait seigneur de Montauban, et il conserva cette terre jusqu’à la catastrophe financière qui l’obligea à l’abandonner à ses créanciers peu de temps avant la Révolution. Le château et la terre de Montauban furent vendus le 1er septembre 1796 à M. Le Masson de Vaubruant (Archives d’Ille-et-Vilaine, 9 P. 50).

    La seigneurie de Montauban, baronnie d’ancienneté, qualifiée de comté dans les derniers siècles, relevait du roi sous son domaine de Ploërmel ; elle s’étendait en neuf paroisses et embrassait à peu de chose près la totalité de chacune d’elles ; ces paroisses étaient Montauban, Quédillac, Landujan, Irodouër, Saint Mervon (Saint-M’Hervon), La Chapelle-du-Lou, Le Lou (Lou-du-Lac), Saint-Uniac et Boisgervily (Boigervilly). La haute justice du comté s’exerçait en la ville de Montauban, en l’auditoire appelé, à cause de la prison qui s’y trouvait jointe, le Petit Châtelet. Les fourches patibulaires s’élevaient à « quatre posts et deux estages » au lieu nommé la Pescherie. Il y avait de plus une juridiction des eaux et forêts de Montauban. Le sire de Montauban avait dans sa ville un marché le mercredi et quatre foires : à la Saint-Martin, et quinze jours après ; à la Saint-Michel et au mardi suivant la fête de sainte Catherine. Il prétendait avoir le droit de patronage et présentation de la cure de Montauban et du prieuré de Montreuil, membre de l’abbaye de Saint-Méen ; il était seigneur supérieur, fondateur et prééminencier de l’église de Montauban et des chapelles de Saint-Maurice et de Lanneloup en Montauban, et seigneur supérieur des autres églises paroissiales du comté. Il avait droit de contraindre ses vassaux à prendre part à ses chasses « pour tendre raix, les charroyer, mener et ramener à son chasteau et faire les huées lorsqu’il lui vient à plaisir » (Déclaration de Montauban en 1681). Au seigneur de Montauban appartenait aussi le droit d’avoir un maître particulier des eaux et forêts, un forestier franc, et des sergents francs dans chaque paroisse relevant du comté ; — le droit de ban et étanche, de bouteillage et de police ; — l’autorité et la surveillance des assemblées de la Magdeleine à Quédillac, de Saint-Uniac et de Saint-Pierre à Saint-Uniac, de Saint-Laurent et de Saint-Barthélemy au Lou (Lou-du-Lac) ; — enfin les coutumes et trépas de Saint-Eloi à Montauban et du Pas-aux-Charettes. Quant aux fiefs du comté de Montauban ils comprenaient plus de 900 tenanciers. Les mouvances nobles étaient également nombreuses : relevaient de Montauban les hautes justices de la Ribaudière, la Heuzelaye, Ranléon, le Boishermez-Tirecoq, le Plessix-Giffart, le Lou et la Morandaye, et beaucoup de moyennes justices assez importantes comme le Quengo, le Plessix-Botherel, le Bois-Picard, etc (Déclaration de Montauban en 1681).

    Voici quel était le domaine proche de la seigneurie : « le chasteau et forteresse de Montauban », dont nous reparlerons, avec sa chapelle et son colombier, — les halles de Montauban et la maison du Petit-Châtelet — les métairies de la Porte du château, du Mesnil, de la Ville-Nicolas et de la Hionnaye — le pré de la Rivière contenant cent hommées — les étangs et les moulins de Chaillou et de Montauban — l’étang et le moulin du Hautpont en Landujan — les étangs de Montreuil et le moulin à vent de Lessart — la forêt de Montauban contenant 421 journaux en futaies et 1800 journaux de taillis — les bois de Lescouët en Irodouër et de la Haye de Montauban (Déclaration de Montauban en 1456 et 1681).

    Le château de Montauban fut construit au bord de la forêt de ce nom, à une demi-lieue environ de la petite ville appelée primitivement Saint-Eloi ; celle-ci prit plus tard du château le nom de Montauban. Ce château était une des plus fortes places de Bretagne et apparaissait entouré tout entier des eaux d’un étang. La première entrée de la forteresse était défendue par un boulevard et une douve formant demi-cercle et comprenant une cour où s’élevait la motte féodale. On trouvait ensuite une seconde porte protégée par deux grosses tours, avec pont-levis sur de nouvelles douves ; mais comme l’étang entourait le château il fallait après avoir franchi cette porte traverser cet étang sur une étroite chaussée aboutissant à un grand cavalier de terre derrière lequel régnait une troisième douve ; on entrait enfin dans la forteresse par un troisième pont-levis et une troisième porte flanquée, comme la précédente, de deux fortes tours élevées en 1430. Le château proprement dit formait un hexagone irrégulier composé d’un rempart avec mâchicoulis et créneaux et de quatre tours outre le donjon et les tours d’entrée ; ce qui faisait sept tours sans compter celles de la deuxième enceinte. Le donjon encore en partie debout est très ancien, de forme ronde en dehors et plate à l’intérieur de la cour, ses murs ont quatre à cinq mètres d’épaisseur à leur base, mais il n’en reste que deux étages. Le logis seigneurial se trouve en face de la porte d’entrée et forme une équerre ; on y voit de belles cheminées. Quoique ce château ait été en partie détruit par le siège qu’il subit en 1487, il en reste néanmoins d’intéressants fragments, notamment de belles tours et la grande porte devenus l’habitation du propriétaire M. Lacombe de Vinera au milieu du XIXème siècle. A noter que la reconstitution du château de Montauban est due à M. Louis La Combe de Villers. (abbé Guillotin de Corson).

    Dans la liste des feudataires (teneurs de fief) des évêchés de Saint-Malo et Dol en 1480, on comptabilise la présence de 24 nobles de Montauban-de-Bretagne :

    Guillaume CALLOUEL (30 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    les héritiers Geoffroy DE LA CHESE (10 livres de revenu) : défaillants ;

    Jacques DE LA FEILLEE de la Ribaudière (1000 livres de revenu) ;

    Macé DE LA LANDE (25 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    Jehan LESTANC (15 livres de revenu) : comparaît vêtu de sa robe ;

    Jehan DE LOURME (15 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît armé d’une jusarme ;

    Bertrand DE PELINEUC (60 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    Jehan DE RAMYNE en Médréac (25 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît armé d’une jusarme ;

    Pierre DE SAINT-JEHAN (3 livres de revenu) : à pied ;

    Jamet GAIGNART (3 livres de revenu) : défaillant ;

    Robert JULIENNE (20 livres de revenu), remplacé par son fils Charles : porteur d’une brigandine et comparaît armé d’une jusarme ;

    Olivier DES PORTES (10 livres de revenu) : défaillant ;

    Guillaume GRIGNART (30 livres de revenu) : défaillant ;

    Arthur JOSSES (40 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    Guillaume JOSSES (40 livres de revenu), remplacé par son fils Charles : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    Guillaume JOSSES (30 livres de revenu) : défaillant ;

    Pierre LE GENOILLU (30 livres de revenu), remplacé par son fils Guillaume : porteur d’une brigandine et comparaît en archer ;

    Jehan LE GENOILLU (20 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît armé d’une jusarme ;

    Guillaume LESCOUBLE (10 livres de revenu) : défaillant ;

    Colin MINART (3 livres de revenu) : défaillant ;

    Jehanne RAGEART (10 livres de revenu) : défaillant ;

    Jehan RAMAGE (30 livres de revenu) : porteur d’une brigandine et comparaît armé d’une jusarme ;

    Pierre THEBAUT (7 livres de revenu) : à pied ;

    les héritiers Olivier TUAL (7 livres de revenu) : défaillants ;

  4. le 25 février, 2007 à 18:45 TEYSSIER RICHARD écrit:

    Pourriez vous m’indiquer s’il existe une parenté entre la famille PELET D’ALAIS et la famille PELET DE LA LOZERE.

    Cordialement
    R TEYSSIER

Laisser un commentaire

Rackam |
Unité Dharma |
Thorgrime-le-rancunier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Chemin
| l'Islam Vrai
| Blog de l'Aumônerie Secteur...